Virtuel ?

Article écrit par : Patrice Nadam
Première mise en ligne le 1er mai 2020

Lors de notre intervention aux Ludoviales #20, une remarque a été faite sur notre utilisation de l’adjectif virtuel pour désigner les jeux que nous avions présentés.

... je dirais "en ligne" plutôt que "virtuel" (= qui est à l’état de simple possibilité) [1]

PNG - 224.6 ko

Amoureux des mots (et secrètement d’Éric Sanchez), nous ne pouvions qu’être interpellés par cette remarque qui nous a conduits à réfléchir sur un autre terme possible.

Par facilité peut-être, nous utilisons l’adjectif virtuel par opposition à réel pour distinguer les escape games joués sur ordinateur de ceux joués « en vrai » dans une salle. C’est d’ailleurs le sens que l’on donne depuis les années 80 [2] à tout ce qui est numérique, même si cet adjectif est trompeur. Que pourrions-nous utiliser pour le remplacer ?

  • En ligne (proposé par Éric Sanchez) ? Les exemples utilisés lors de notre présentation étaient tous des escape games à jouer en ligne - confinement oblige - mais, en temps normal, ils sont généralement joués en classe. De plus, même s’ils sont rares, certains jeux virtuels ne sont pas forcément en ligne [3]. C’est un terme que nous pourrions donc utiliser, mais il ne reflète pas totalement la… réalité. Nous l’avions d’ailleurs choisi pour le titre de notre présentation car correspondant bien au contexte actuel.
  • Numérique ? En effet, les joueurs d’un escape game virtuel doivent utiliser l’outil numérique. Cependant il reste une confusion possible avec les jeux qui exploitent les supports numériques. C’est le cas par exemple d’ENIGMA qui a pour objectif de faire découvrir l’utilisation pédagogique de certains outils et différentes pratiques informatiques, mais qui est bien ce qu’on appelle un jeu réel. Les escape games actuels intègrent de plus en plus souvent dans leurs énigmes des robots, de la réalité augmentée, voire même de la réalité virtuelle (sic) !
  • Sur écran ? C’est l’expression qui traduirait le mieux ce que nous désignons par virtuel. Ces escape games se jouent en effet sur écran et non dans la salle. Cependant, l’expression nous paraît bien longue - jeux d’évasion pédagogiques sur écran [4] - et on risque de nous reprocher l’utilisation de l’anglicisme screen serious escape games. Et quid des jeux semi-virtuels qui se jouent en partie sur écran et en partie dans la salle ? Sans parler de l’expression qu’il faudrait trouver pour les désigner, il y aurait là encore confusion avec les jeux qui intègrent l’outil numérique dans leurs scénarios.

Bref, après réflexion et pour ne pas avoir à modifier nombre de nos articles (sans parler du livre qu’il faudrait rééditer !), il nous semble aujourd’hui que virtuel est l’adjectif le plus adéquat. D’ailleurs, dans ces jeux numériques en ligne sur écran, l’enfermement n’est pas réel. Il en est de même pour la fouille et l’évasion. Nous avons bien ici un enfermement, une fouille et une évasion virtuels, potentiels…

La solution est peut-être dans la recherche parmi les antonymes du mot réel... Mais là encore le choix est difficile et de nombreux mots ont un sens péjoratif… Affaire à suivre donc !

PNG - 23.4 ko
Source : cnrtl.fr

[1Commentaire laissé sur le chat par Éric Sanchez, obligé de quitter la visioconférence.

[2À partir des années 1980, cet adjectif est aussi utilisé pour désigner ce qui se passe dans un ordinateur ou sur Internet, c’est-à-dire dans un « monde numérique » par opposition au « monde physique ». Néanmoins, tout comme « immatériel » ou « dématérialisé » cet adjectif est trompeur (...) - Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Virtuel

[3Jeux réalisés avec Scratch, versions téléchargées de Genially...

[4Mélanie me fait remarquer que cela comporte le même nombre de syllabes que jeux d’évasion pédagogiques virtuels...