C’est Moiki l’ai fait !

Article écrit par : Mélanie Fenaert
Première mise en ligne le 25 juin 2021
Mise à jour le 16 juillet 2021
Ressource : Accéder à Moiki

Les passionnés de récits dont tu es le héros le connaissaient certainement déjà, mais cette semaine Moiki vient de franchir un cap qui n’a pu que nous titiller...

Moiki est un outil de création d’histoires interactives conçu par Clément Jacquet en 2020. En cette fin juin 2021, l’interface vient d’être augmentée de deux fonctionnalités très intéressantes pour les amateurs d’escape games : chaque unité de texte peut être illustrée d’une image, et surtout il est possible d’insérer des codes ! On ne pouvait pas ne pas tester !

Moiki permet de créer des narrations textuelles avec embranchements, à la manière d’autres logiciels comme Twine, avec une approche plus simple et complètement en ligne. La prise en main est facilitée par plusieurs tutoriels qui décrivent chaque fonctionnalité, avec des niveaux de complexité croissants : on apprend tout d’abord à construire une narration simple, puis avec embranchements, puis incluant des variables, des compteurs de vie et des codes...
PNG - 119.2 ko

Après quelques tâtonnements et fausses manipulations, le coup est pris, et les embranchements se créent de manière assez aisée. Un schéma se dessine progressivement, les nœuds de différents types symbolisés par des formes variées, permettant de se repérer et démêler les liens entre les éléments textuels. Un relevé d’erreurs aide à ne pas laisser d’élément sans lien, et il est possible de prévisualiser l’histoire au fur et à mesure. On peut définir plusieurs fins, heureuses ou fatales !

JPEG - 212 ko

Nous nous sommes pris au jeu et avons construit une première histoire très basique : un enfermement, deux directions possibles, un digicode, une pièce à fouiller...
PNG - 541.5 ko

cliquer sur l’image pour accéder à l’histoire interactive

Certains reconnaîtront la structure classique déjà utilisée pour notre Glide dont tu es le héros, en un peu plus simple. Mais Moiki offre une véritable plus-value par rapport à Glide : la création de variables. Dans cette histoire, une clé est à trouver. Tant qu’elle ne l’est pas, l’armoire reste fermée quoique l’on fasse. Un fois découverte, elle est ajoutée à l’inventaire, et peut être utilisée pour ouvrir l’armoire : action cruciale pour résoudre l’énigme du digicode...
JPEG - 72.4 ko

Une fois parvenu à une des fins possibles, le lecteur-joueur a la possibilité de revenir en arrière sur un choix fatal, ou de rejouer la partie. On accède aussi à des statistiques de lecture : pourcentage de progression dans l’histoire, objets découverts, nombre de victoires et de défaites...
PNG - 133.1 ko

L’ajout d’images, d’une bande-son et d’effets audio permet de parfaire l’immersion. On peut même construire des ambiances sonores différentes, correspondant à autant d’univers traversés ou de sentiments changeants du héros. Un autre avantage par rapport au détournement que nous avons fait de Glide, même si ce dernier est plus polyvalent et permet d’intégrer des GIF, liens et ressources externes. Deux types de codes sont pour l’instant disponibles : de trois à huit chiffres, ou alphabétique. Déjà de grandes possibilités pour les escape games ! La plateforme étant en plein développement, nous aurons peut-être de nouvelles surprises prochainement (pourquoi pas des cadenas à couleurs, ou à coordonnées, à la Lockee !?).

Moiki est adapté à tous les écrans : ordinateur, tablette et téléphone, un véritable atout à l’heure de la mobilité. Le site se veut aussi lieu de partage, avec une sélection d’histoires interactives proposées par plusieurs auteurs [1]. Pour stimuler la création, Moiki propose même des concours d’écriture !

Et la pédagogie dans tout ça ? Les professeurs de Lettres et de Langues trouveront certainement matière pour créer et faire créer des histoires interactives par leurs élèves, tout comme avec Glide. On pourra alors utiliser le mode simplifié pour générer des histoires exportables au format PDF, ou rester sur le mode normal pour conserver le format numérique et interactif. Les images et les codes permettent d’aller plus loin et d’adapter des activités et jeux éducatifs grâce à cet outil : quête historique, construction technique, débuguage informatique, enquête policière et scientifique, consultation médicale... Le champ des possibles pédagogiques semble presque infini avec Moiki !

[1Allez on vous conseille Coup d’blouse de @patoune pour débuter, et pour les enfants une sympathique mais stressante Balade en forêt de @Kaelhem !