Les Gardiens du Savoir

Contributeurs : Johnny Eisenhauer , Marie-Claire Nadam
Version virtuelle !

Dans notre ouvrage S’capade pédagogique avec les jeux d’évasion, nous avons rédigé sous la forme d’un pas-à-pas un chapitre entier consacré à la création d’un escape game. Pour les besoins de la démonstration, nous avons réellement créé un jeu d’évasion pédagogique et relaté les étapes de sa construction. Ainsi sont nés Les Gardiens du Savoir, dont l’intégralité du kit est disponible sur notre site. Nous avons souhaité offrir la possibilité de tester à distance le jeu pour en comprendre le déroulé.

L’escape game complet

Rendre le jeu immersif malgré sa virtualité est la chose la plus délicate. Il nous faut reproduire au maximum les différents éléments d’un escape game : l’introduction, l’ambiance mystérieuse, la fouille libre, l’imbrication des chemins possibles, sans oublier le temps limité.

L’organigramme (à cliquer) ci-dessous présente la structure globale de l’escape game virtuel. Chaque boîte à coins arrondis représente un Genially, les rectangles blanc symbolisent une diapo ou une série de diapos, les flèches indiquent les chemins possibles.
PNG - 86.5 ko

L’introduction

Un Genially relatant l’introduction du jeu a été conçu avec quelques diapos et images libres issues de Pixabay (comme la plupart des objets et décors du jeu). La dernière diapo inclut un second Genially avec le minuteur de S’cape réglé à 60 minutes, ce qui permet de laisser visible le compte-à-rebours durant toute la durée du jeu. Pour s’assurer de l’arrêt du jeu au bout du temps imparti, une forme translucide apparaît au bout de 3600 secondes (60 minutes !) et recouvre l’ensemble du Genially : la partie est perdue !

JPEG - 38 ko

La pièce sombre

JPEG - 32.1 ko

Un troisième Genially constitue la véritable interface de jeu. La pièce sombre est constituée d’une trentaine de diapos, réservant plusieurs chemins selon les actions effectuées (sac fouillé ou pas, bureau fouillé ou pas). La différence entre les deux bureaux se situe au niveau de la pochette cachée dans un tiroir secret du bureau : si le sac a été fouillé, le message codé en Braille a été découvert et est posé sur le bureau. Si le joueur n’est pas passé par le sac, il aboutit à un bureau qui semble identique mais où le message ne sera pas présent.

La lampe torche est un élément de jeu proposé dans certains modèles de Genially, et participe fortement à l’ambiance cambriolage de la scène. Il s’agit d’une forme claire et légèrement transparente, passant sous certains objets sombres placés dans la pénombre, les mettant ainsi en évidence.

Le bureau

Nous avions déjà élaboré une version virtuelle du final de l’escape game des Gardiens du Savoir, sortie à l’occasion de nos voeux de Nouvel An, simulant un bureau à fouiller dans le but de retrouver et ouvrir un cryptex à cinq lettres. Cela nous avait permis de peaufiner les diapos de code, de nous amuser avec la fonctionnalité Glisser les éléments [1] et de créer une trappe secrète en modifiant l’image de fond issue de Pixabay de manière assez simple.

PNG - 4.7 Mo
JPEG - 61.5 ko

Sur ce bureau nous avons disposé un fouillis d’objets superposés, à déplacer, révélant des indices comme un ConcentrX, un message sibyllin, ou encore le tiroir secret contenant une pochette de documents et un cryptex [2]. Un clic sur la machine à écrire permet de zoomer sur celle-ci via l’ouverture d’une fenêtre, tout comme pour le ConcentrX. Il s’agit de simples images interactives. La pochette et le cryptex correspondent à des séries de diapos plus complexes.

Du réel au virtuel

Dans la version réelle, la plupart des énigmes sont sur des supports papiers. Ces documents sont facilement transposables dans la version virtuelle sous forme d’images. Il est un peu plus complexe de reproduire les objets manipulables de l’escape game réel (ConcentrX, engrenages, papier calque…), mais un peu d’astuce et de détournement permettent de créer l’illusion.

Les outils créés par S’cape sont prévus pour être intégrables via un code de type iframe : c’était déjà le cas du ConcentrX, version en ligne. Pour Les Gardiens du Savoir, Patrice a créé les Rouillages, des engrenages virtuels permettant une correspondance entre des lettres (décalage de type code César). Chacun de ces deux outils a été inséré dans un Genially spécifique constitué d’une seule diapo - sur fond de bureau pour le ConcentrX, cachés dans la machine à écrire pour les Rouillages. Le bruitage associé aux engrenages participe à l’immersion des joueurs dans cette version virtuelle.

La pochette découverte dans le tiroir secret est basée sur le même principe, avec cette fois un Genially plus complexe.
Au clic, on glisse sur une diapo où est intégré ce Genially : la pochette est fermée, puis ouverte, les documents sont sur le bureau. Il manque cependant deux feuillets positionnés dans des cadres aux murs du salon : il faut y retourner pour les décrocher. En réalité, on ne revient pas vraiment dans la pièce initiale, il s’agit de plusieurs copies de la diapo d’entrée dans l’appartement, mais avec d’autres interactivités.

L’énigme de la pochette implique l’utilisation d’un calque sur lequel il faut tracer des marques à repérer par superposition sur les documents de la pochette. Une forme transparente permet de simuler le calque, scotché sur la table. Les feuillets peuvent se glisser dessous, et la fonction d’écriture du Genially [3] a été activée pour permettre les tracés.

JPEG - 47.6 ko

Une imbrication invisible

Afin d’être plus réaliste, il fallait tenir compte de la fouille et éviter de tout retrouver rangé à sa place en revenant sur le bureau… Il y a en fait deux diapos pour le bureau : celle à fouiller, puis une fois le cryptex découvert et « manipulé » pour tester le code, celle permettant de revenir sur un bureau en désordre, trappe ouverte.

PNG - 827.8 ko

Ce principe de chemins variables selon les actions a été exploité plusieurs fois dans cet escape game virtuel : sur le bureau, dans le salon (sac fouillé ou pas), mais aussi une fois la pochette ouverte avec la possibilité de décrocher les tableaux pour récupérer les grilles de décodage du message en Braille. Cela permet de laisser une liberté au joueur, sans balises pré-établies. Il a même été réservé la possibilité de trouver la combinaison finale sans réellement résoudre l’énigme du message codé… mais nous ne vous dirons pas comment !

Conclusion

L’escape game virtuel Les Gardiens du Savoir a été conçu dans un objectif d’immersion du joueur, avec une certaine simplicité scénaristique : une pièce et un bureau à fouiller. Derrière cette illusion se cache cependant une structure assez complexe, ayant nécessité sept Geniallys imbriqués. L’interface choisie n’est pas initialement prévue pour le jeu vidéo ou la programmation. C’est à la fois la force et la faiblesse de Genially : une prise en main très facile mais des limites quand on souhaite créer une structure complexe avec des chemins variables. Il est alors nécessaire de détourner un peu l’outil et ses fonctionnalités, et de jouer sur la duplication des scènes et l’intégration de Geniallys dans les Geniallys, en réfléchissant bien à la navigation entre les diverses scènes. Le résultat final est comme toujours assez bluffant, nous l’espérons pour votre plus grand plaisir !

[1Le déplacement d’objets est une fonctionnalité payante incluse dans les plans Edu et Master de Genially.

[2Un joyeux capharnaüm qui n’est pas sans rappeler la page d’accueil de notre site... :-)

[3L’écriture est une fonctionnalité payante incluse dans les plans Edu et Master de Genially.

Article co-écrit par : Patrice NADAM , Mélanie FENAERT
le 30 mars 2019
Type : Virtuel
Public visé : Formateurs - Élèves - Enseignants - Étudiants - Parents
Niveaux envisagés : Collège - Lycée - Formation
Durée : 60 min.
Nombre d'énigmes : 5
Phase d'apprentissage : Découverte - Création
Date de création :  mars 2019
Scénario annoncé
Amorce audiovisuelle 
Final marqué
Organigramme
Scénario convergent
Imbrication
Étapes
Énigmes variées
Fouille
Puzzle
Cadenas
Outils numériques
Décor
Ambiance sonore 
Effets spéciaux
Consignes réduites
Coups de pouce anticipés 
Débriefing anticipé

Toutes les fonctionnalités de Genially explorées dans notre article Genially et les escape games.