EXIT, par ici la Sortie !

Article écrit par : Nicolas Forestier
Première mise en ligne le 20 mars 2021
Ressource : Accès au site IELLO

Cela faisait un petit moment que j’avais repéré les boîtes EXIT de chez IELLO dans mon magasin de jeux préféré. Difficile de choisir par quel scénario commencer devant la belle gamme offerte... Mais j’ai décidé d’entamer mon expérience EXIT avec La Cabane Abandonnée.

La première fois, on s’en rappelle facilement, c’est celle qui marque, qui nous fait dire si on aime ou pas. Pour ma part, j’ai adoré ! J’avais choisi un niveau confirmé pour mon initiation. J’avais peur que le mode débutant aille trop vite et de rester sur ma faim. Je n’ai pas regretté et j’ai enchaîné les aventures par la suite, allant même jusqu’à jouer deux aventures par soirée.

La boîte à peine déballée, je soulève avec précaution le couvercle et je m’arrête devant le contenu : un jeu de cartes avec un panneau STOP, un livret de règles avec un bandeau jaune et rouge « ATTENTION ne regardez pas le matériel de jeu avant d’avoir lu ce livret de règles ». Bon d’accord, la roue colorée, les objets étranges et le livret mystérieux attendront, mais ma curiosité est piquée au vif et l’aventure n’est même pas commencée que j’ai déjà franchi le point de non-retour.

Une fois l’étape des règles franchie, l’exploration de ce terrain de jeu inconnu commence. Et c’est parti pour une séance de cogitation intense !

PNG - 448.6 ko

J’ai testé La Cabane Abandonnée, Le Château Interdit, Le Tombeau du Pharaon, Le Laboratoire Secret et Les Catacombes de l’Effroi. La première chose marquante est la mise en place des éléments du jeu :

  • un livret avec une page décrivant l’état initial ;
  • des pages remplies d’énigmes et des décors avec des symboles que l’on retrouve sur le disque décodeur ;
  • un disque décodeur présentant quatre roues, la plus grande extérieure portant des symboles et les trois disques intérieurs étant propres à chaque boîte de jeu ;
  • des cartes rouges marquées alphabétiquement et appelées « Carte Énigme » ;
  • des cartes bleues numérotées de 1 à 30 et appelées « Carte Réponse » ;
  • des cartes vertes reprenant les symboles du décodeur et appelées « Carte Aide ».

À chaque fois, la page d’introduction nous immerge dans l’histoire. Elle est souvent lue à haute voix par un joueur qui endosse naturellement le rôle du narrateur dans l’équipe. La plupart du temps, le scénario nous enferme dans un lieu : l’escape game prend alors ici tout son sens. Arrive ensuite l’étape de fouille du livret que l’on malmène et, de fil en aiguille, qui permet de découvrir une Carte Énigme inédite, avec de nouvelles énigmes ou de nouveaux décors.

PNG - 325.1 ko

Pour chaque symbole du décodeur, les Cartes Aide sont proposées en trois étapes : l’indice n°1, l’indice n°2, puis la solution [1]. Cette progression dans les coups de pouce est très bien réalisée. L’indice n°1 commence souvent par : « Pour résoudre cette énigme vous devez avoir trouvé les Cartes Énigme... ». En effet, le jeu est imbriqué et il manque parfois un indice à découvrir ailleurs. Pour l’indice n°2, la carte propose un résumé des indices trouvés, avec une reformulation suivie d’une petite phrase pouvant aider à la compréhension de l’énigme. Enfin, la Carte Réponse explique le cheminement attendu et propose le code réponse.

PNG - 198.5 ko

Le disque décodeur permet d’entrer les propositions de réponse sous forme de combinaisons. Sous le symbole correspondant à l’énigme (disque extérieur), on tourne les disques intérieurs pour aligner les éléments de la solution supposée, ce qui fait apparaître, sur la ligne ainsi formée, un nombre dans une petite fenêtre.

PNG - 737.7 ko

Ensuite, il faut consulter le paquet des Cartes Réponse et retourner celle correspondant au nombre trouvé, croiser les doigts pour ne pas dévoiler une carte X avec un petit commentaire du style « Je suppose que résoudre des énigmes ce n’est pas votre truc, n’est-ce pas ? », indiquant qu’on s’est planté quelque part...

Si ce n’est pas le cas, il faut alors choisir sur la Carte Réponse l’objet associé dans le décor au symbole de l’énigme (porte, coffre, valise etc), ce qui renvoie vers un nouveau nombre correspondant à une autre Carte Réponse.

On peut toujours s’être trompé et tomber sur une carte X… ou obtenir un
« Génial, l’objet est ouvert ! Vous pouvez prendre les Cartes Énigme suivantes … ». Parfois, un objet vient s’ajouter aux découvertes.

PNG - 687.9 ko

Et c’est reparti pour un tour, on reprend l’énigme suivante avec le même schéma de décodage. Il faut compter une douzaine d’énigmes par boîte (le double dans Les Catacombes de l’Effroi, aventure en deux parties).

Pour résoudre les énigmes, il faudra annoter, plier, déchirer... Devoir malmener le matériel pour arriver au bout fait, de chaque boîte EXIT, une expérience unique. Attention ! Pour les méticuleux, maniaques du rangement, fétichistes de la boîte de jeu, cette expérience peut être traumatisante. C’est peu commun de vandaliser le matériel de jeu, mais ici pour trouver la clé de l’énigme, pas le choix, les ciseaux seront de rigueur !

Chaque boîte de jeu a eu sur moi un effet Haha [2] car elle sortait des cheminements pour lesquels j’étais habitué. L’effet de surprise fonctionne ! Le couple d’auteurs Inka et Markus Brand fait preuve d’originalité dans la conception même de la boîte. KOSMOS et IELLO répondent avec complicité et intelligence aux exigences techniques demandées par les créateurs de la saga EXIT, tout comme les éditions ELLIPSES l’ont fait pour le livre « S’capade pédagogique avec les jeux d’évasion ».

Si chaque boîte ne peut être jouée qu’une seule fois, les énigmes peuvent être réexploitées pour vos propres conceptions d’escape games. En effet, une partie d’une énigme, voire la totalité, peut être utilisée et adaptée à vos créations. La roue de décodage peut également être utilisée en état, ou vous donner des idées. Avec du carton, un compas et une attache parisienne vous pouvez créer la vôtre.

Vous pouvez aussi créer votre propre paquet de Cartes Réponse en gardant l’algorithme original et faire correspondre les numéros gagnants à la suite de votre scénario, et les numéros perdants à des impasses, voire des pénalités pour les maîtres du Jeu les plus sadiques.

Parfois, le concept d’une énigme amène vers un autre concept, et le processus de création est enclenché... Peut-être que ce sera votre prochaine énigme ! À partager avec nous, nous l’espérons, et qui inspirera à son tour d’autres collègues créatifs.

[1À utiliser avec parcimonie pour ne pas dénaturer la saveur de l’expérience.

[2« ...un problème en apparence difficile peut avoir une solution simple et inattendue », Martin Gardner, « Haha » ou l’éclair de la compréhension mathématique.

Les boîtes EXIT de chez IELLO, sont disponibles pour moins de 15€ dans les boutiques de jeux spécialisées, ou directement sur le site de IELLO.