mpppppmffmfmppmmpp et solution

JPEG - 35.1 ko

Ce défi 9, lancé sur Twitter le 18 juin 2018, correspond à un message codé accompagné d’un indice, un Gif du personnage Kenny de SouthPark.

La solution

Le message utilise le langage de Kenny et fournit l’adresse du site qui nous a permis de le crypter " namesuppressed.com/kenny/".

Pourquoi un défi utilisant un tel code, qui peut paraître ridicule aux yeux de certains ? Tout simplement parce que ce code contient tout ce que nous recherchons dans un système de cryptage. La phase de décryptage, c’est-à-dire le moment d’application de la grille de correspondance entre l’alphabet et le langage codé, n’a, pour nous, que peu d’intérêt [1].

Ce qui nous paraît le plus important à nos yeux est tout ce qu’il se passe en amont, c’est-à-dire toute la phase de réflexion permettant de découvrir la mécanique du code.
Il faut cependant que la clé de décryptage ne soit pas trop difficile et qu’une observation attentive permette d’en déceler la logique.

Par exemple, pour le code Kenny utilisé dans ce défi 9, un indice supplémentaire : " mmm mmp mmf mpm mpp mpf mfm mfp... " (ce sont les huit premières lettres de l’alphabet) permet de comprendre que le code est constitué de 3 lettres (m, p et f) qui apparaissent successivement selon l’ordre m, puis p, puis f.
On commence avec mmm correspondant au "a", suivi de mmp, c’est-à-dire le " b", puis de mmf (le "c"). Avec le "d" on arrive à mpm qui est décliné en mpp et mpf pour le "e" et le "f" .... et ainsi de suite. Nous n’avons pas mis cet indice dans le premier tweet du défi, car une simple recherche sur Internet permettait de trouver la solution de notre énigme.

Une fois le principe de codage découvert par les joueurs, le game master peut alors fournir la grille de décryptage ou donner accès à l’un des outils en ligne pour le décrypter automatiquement.

[1Bien sûr, dans les petites classes, cette phase de décryptage fait appel à des compétences d’observation et de lecture.