La boîte à bascule

Article écrit par : Patrice Nadam
Première mise en ligne le 19 janvier 2020

Le principe

Une boîte qui donne le code pour l’ouvrir, voici ce qu’on vous propose. Si vous réalisez la bonne combinaison de mouvements de bascule - à gauche, à droite, en bas (en avant) ou en haut (en arrière) - l’écran affiche le code pour ouvrir le cadenas. En cas d’erreur un X apparaît. Il faudra appuyer sur l’un des boutons pour réinitialiser le dispositif.

Le code

Nous utilisons ici une carte Micro:bit.
Vous pouvez télécharger le programme correspondant ou l’éditer directement depuis le site makecode.microbit.org.

Deux variables peuvent être modifiées. La variable codecadenas correspond au code à afficher et à utiliser pour débloquer le cadenas. Lettres ou chiffres, vous pouvez indiquer ce que vous voulez. La seconde variable (solution) est le tableau des mouvements à réaliser [1]. La combinaison peut être plus ou moins longue, cela est pris en compte dans le programme.

PNG - 15.8 ko

À chaque mouvement, un second tableau (utilisateur) est complété avec la lettre correspondant à l’inclinaison, et la flèche adéquate est affichée à l’écran.

PNG - 45 ko

Quand le tableau utilisateur contient le même nombre de valeurs que le tableau solution, les valeurs des deux tableaux sont comparées une à une. Si toutes les valeurs sont identiques, l’écran de la Micro:bit affiche alors la valeur codecadenas.

PNG - 54.5 ko

La carte Micro:bit

Pour ce prototype, le couvercle de la boîte (achetée dans un magasin Gifi) étant fin, nous l’avons découpé au cutter. La carte et sa batterie ont été fixées avec de l’inesthétique ruban adhésif. Pour la découpe, vous pouvez utiliser le modèle proposé, mais nous vous conseillons d’utiliser un autre moyen de fixation.

PNG - 304.8 ko

Améliorations possibles

Vous pouvez ajouter un haut-parleur et des signaux sonores pour valider les mouvements par exemple. Compléter ce dispositif par un mécanisme à électro-aimant qui débloquerait la boîte automatiquement est envisageable.

On peut aussi imaginer y associer un système de timer, toute mauvaise combinaison entraînant une pénalité de temps.

[1Lettres à utiliser : g pour gauche, d pour droite, h pour haut et b pour bas.

Guillaume Bonzoms a réalisé un dispositif analogue avec mBlock. Retrouvez la présentation complète sur son Genially.