The Croquette Game

Auteur du jeu : Nicolas Gaube
Ressource : Accès au Genially

Classe virtuelle de SVT pour les élèves de Quatrième aujourd’hui ! Leur professeur leur a préparé une activité très spéciale...

M. Gaube vous a confié les clés de chez lui pour que vous nourrissiez son chien pendant son absence. Celui-ci est très gentil mais a une légère tendance à la destruction... Il a déchiqueté le post-it sur lequel était écrit le code de la porte de sortie ! Il va falloir le retrouver, sinon l’alarme va se déclencher.

Des indices sont dispersés entre les quatre pièces qui composent l’interface de jeu. Près du tableau où M. Gaube a laissé un message, une télévision attire l’œil. Un clic sur la télécommande correspondant au nombre de planètes dans le système solaire permet d’accéder à une consigne plus précise sur l’objet de la quête : un code composé de quatre chiffres et d’une lettre. Information complémentaire et quelque peu mystérieuse : il va falloir être méritant pour obtenir le pouvoir de déplacer les objets et écrire...

Cinq énigmes attendent donc le joueur. Au sol, le chien nous nargue sur son tapis, entouré de fragments de papier et de son bol de croquettes. Celles-ci cachent un lien Wikipedia qui ne nous apporte pas grand chose... Allons fouiller ailleurs.

La pièce connexe semble plus intéressante. Une carte des vents est associée à une devinette permettant de découvrir la lettre du digicode. Une étagère, des objets qui ne bougent toujours pas, mais au clic on bascule sur des pages du site internet du professeur... Photosynthèse, génétique... On va sûrement avoir besoin de ces connaissances. Sur une table, un livret descriptif de six micro-organismes et un microscope à régler : attention à ne pas casser la lame ! Une fois la mise au point réalisée, l’identification du micro-organisme permet de l’associer à un chiffre, le premier du digicode.

JPEG - 114.5 ko

La pièce suivante est décorée de nombreux tableaux au mur, permettant d’accéder à de nouvelles pages du site de l’enseignant. Une radio délivre des fragments sonores évoquant différentes notions de SVT... Il faut apparemment tout d’abord acquérir le pouvoir de dessiner dans l’interface. Un quiz réalisé avec H5P attend le joueur. Dix questions sur des notions abordées durant le confinement : météorologie, photosynthèse, excrétion, reproduction, circulation sanguine, multiplication cellulaire... Une fois réussi, le pouvoir est obtenu grâce à un indice, « cliquer dans le o du fort ». Un petit effort de mémoire et un retour en arrière permettent de retrouver le micro-organisme responsable de la fabrication du roquefort dans le livret.

JPEG - 165.6 ko

Le joueur bascule alors sur nouveau Genially où la fonctionnalité écriture est activée ! En reliant les tableaux dans l’ordre des notions données par la radio, un nouveau chiffre se dessine.

La pièce suivante est celle de la porte et de son digicode, mais gare à ne pas tenter de cracker le code : l’alarme ne manquerait pas de retentir, et le jeu serait perdu ! Au mur, un œil gigantesque scrute le joueur. Un robot à la mâchoire quelque peu prognathe semble s’ennuyer sous un poster portant des lettres colorées. On aimerait bien y superposer les rectangles de couleur calés derrière l’œil, mais rien ne se déplace, c’est rageant.

JPEG - 187.6 ko

D’un clic sur le robot, un questionnaire se lance : à nouveau dix questions, au bout desquelles un nouvel indice constitue la clé du déplacement des objets. Aller « à gauche », attendre et choper un héros... Euh... Un nouvel effort de mémoire est nécessaire pour retrouver la mention à gauche sur un des papiers déchirés par le chien. Et en effet, après quinze secondes d’attente sur la diapo apparaît Super Mario !

En un clic, on bascule sur un troisième Genially, copie des précédents avec cette fois le pouvoir de déplacer les objets. Il est alors possible de retourner complètement les quatre pièces, permettant d’en découvrir de nouvelles facettes. Un des rectangles de couleur permet de révéler le message caché parmi les lettres colorées - réalisé avec le Polychromacryptographe de S’CAPE - qui fournit un troisième chiffre du digicode.

JPEG - 92.7 ko

En s’en donnant à cœur joie à mettre sens dessus dessous les salles, on découvre des chiffres, positifs et négatifs, inscrits aux murs et un bien caché dans les croquettes du chien. Leur somme permet d’obtenir le dernier chiffre. La combinaison est trouvée, la sortie est assurée !

Pour une première réalisation d’un escape game pédagogique, Nicolas a placé la barre plutôt haut ! Tout en partant d’une base simple, sa Bitmoji Classroom [1] créée sur Genially, il a su concevoir un jeu d’évasion non linéaire et inventif. Le travail des notions est assuré par deux quiz très classiques, mais habilement mêlés à de nombreux ressorts des escape games : digicode à retrouver, fouille, message secret avec superposition de filtres colorés, devinette... On apprécie particulièrement le microscope à manipuler correctement sous peine de briser la lame ! Certaines énigmes sont imbriquées de manière assez espiègle.

On découvre dans ce jeu une véritable nouveauté qui nous a beaucoup plu : l’acquisition de pouvoirs, à la manière des niveaux d’un jeu vidéo. Nicolas a créé au total quatre versions de son escape game, en jouant sur la possibilité ou non de déplacer les objets et de dessiner sur l’interface. De plus, l’enseignant y a inclus un chatbot [2] : les élèves peuvent demander de l’aide à son avatar via la simulation d’envoi de SMS. De quoi alléger un peu la charge du game master lors de la classe virtuelle !

JPEG - 112.3 ko

Le jeu d’évasion est destiné à ses élèves de Quatrième, afin de faire le bilan de la période de confinement. À cette occasion, Nicolas a souhaité impliquer encore plus certains de ses élèves.

C’est un défi personnel et je voulais une manière ludique de réviser les connaissances du confinement. Je veux que les joueurs coopèrent, s’organisent, échangent leurs découvertes. Le jeu va être d’abord bêta-testé par des élèves volontaires qui vont devenir « Maîtres du jeu » pour m’assister lorsque tous les Quatrièmes le feront en classe virtuelle. Il doit être amélioré, des indices devraient être ajoutés, une vidéo doit être faite pour rendre l’ensemble plus immersif.

Mais cet escape game n’est pas qu’un jeu créé pour les élèves. Nicolas est en effet auteur de nombreuses vidéos sur Un prof heureux !, sa chaîne Youtube. Son jeu fait ainsi l’objet d’un tutoriel vidéo fournissant de nombreuses informations et astuces pour créer un escape game virtuel avec Genially [3].

Une volonté de partage de compétences que l’on ne peut que saluer ! Bravo à Nicolas pour cette première création très réussie.

[1Plus d’informations dans notre article Créer un décor immersif avec Genially.

[2Voir notre article Intégrer un chatbot dans Genially.

[3Vous retrouverez plusieurs de ses vidéos-tutos dans notre article Créer un décor immersif avec Genially.

Article écrit par  Mélanie FENAERT
le 18 juin 2020
Type : Virtuel
Scénario annoncé
Amorce audiovisuelle 
Final marqué
Organigramme
Scénario convergent
Imbrication
Étapes
Énigmes variées
Fouille
Puzzle 
Cadenas
Outils numériques
Décor
Ambiance sonore 
Consignes réduites
Coups de pouce anticipés