Prisonniers à Venise

Auteur du jeu : Daniel Godot
Découvrir la société urbaine au Moyen Âge

En séjour à Venise, vous visitez les prisons du palais des Doges. La porte d’une cellule restée entrouverte attise votre curiosité. Vous entrez à vos risques et périls…. Porte et verrous se referment brusquement. Vous voici emprisonnés ! Votre seule issue de secours : résoudre les énigmes concoctées par le guide touristique.

Daniel Godot propose à ses élèves de cinquième de voyager dans le temps avec, au programme, une visite artistique dans les villes du Moyen Âge. A leur charge de retrouver les mots-clés délivrés par chacune des énigmes et un code à quatre chiffres permettant l’ouverture du cadenas de la cellule.

La mission est donc limpide pour les joueurs : s’évader de la prison vénitienne. Pour cela, les équipes de cinq élèves reçoivent un dossier comprenant le scénario du jeu (qui a également vocation de guide), les quatre énigmes avec les coups de pouce associés. En complément, des messages vidéos délivrés par des personnages fictifs et historiques mettent les joueurs sur la piste des indices à découvrir par la fouille : la résolution implique en effet de retrouver des documents iconographiques (fresque, reproductions de tableaux…) dissimulés ici et là dans la salle de classe, mais aussi via des QR-codes, et dont l’exploitation permettra de trouver les réponses aux énigmes.
Celles-ci correspondent à des activités ludifiées créées avec l’application Learning apps : une association commentaire/image, une grille de mots croisés, un message émoticône à retranscrire et un labyrinthe en référence à la cathédrale de Chartres.

Nous vous présentons un défi évasion dans l’esprit de celui de Claire Dupanloup et Carole Mailley, co-construit sur une trame pédagogique commune. Deux escape games, deux scénarios pédagogiques mais une démarche et des objectifs identiques.
Cette fois, la découverte de la société urbaine médiévale se fait sur fond de couverture médiatique : quatre breaking news invitent les élèves au voyage dans des villes telles que Sienne, Bruges, Chartres, Venise.
Une originalité est proposée ici : ce sont des personnages fictifs qui délivrent les énigmes aux joueurs pour davantage d’interactivité.
Même si les groupes disposent du scénario imprimé, un teaser vidéo aurait pu enrichir l’aspect introductif relatif à la mise en situation, et présenter l’activité comme un jeu. Néanmoins un teaser final vient clore la partie, suggérant un prochain épisode...

Les énigmes ne se présentent pas sous la forme de consignes et supposent donc une réflexion via une collaboration entre pairs. L’analyse des indices nécessite une exploitation et compréhension, et est complétée par des coups de pouce et aides de la part de l’enseignant game master.

L’objectif principal reste bien entendu pédagogique puisque le jeu permet d’aborder les principales thématiques à traiter dans ce chapitre. Comme l’indique Daniel Godot à ses élèves : vous êtes dans un “escape game”. Nous pourrions préciser : voire même une escape room, une soirée au cachot et un repas des plus minces attend les perdants...

Article écrit par  Anne PETIT
le 13 mars 2018
Public visé : Élèves
Niveaux envisagés : Collège
Nombre de participants : 25
Durée : 120 min.
Nombre d'énigmes : 4
Date de création :  janvier 2018