Les yaourts carnivores

Auteurs du jeu : Lilian Bezard , Marie Debacq , Astrid Rosso

"I can’t promise that you will still
want to eat yogurt after that, however !"

Les yaourts carnivores, en voilà un titre qui interpelle ! Le scénario est tout aussi étrange.

Suite à la présence de crottes de rat dans la cuve de culture des ferments lactiques, les yaourts « Bon Papa » (de chez Lactadélice) sont devenus carnivores et dévorent les consommateurs. Ford PARFAIT, le contremaître du secteur yaourt de l’usine, est tenu pour responsable de ce... désagrément. Épuisé, il désire se reposer une heure et vous demande de poursuivre ses recherches pendant ce temps. Mais faites vite, il y a des yaourts tueurs dans le frigo du labo !

Malgré ce scénario loufoque, l’escape game est intégré dans un cadre d’études très sérieuses, celles des sciences de l’ingénieur hydraulique au CNAM (Conservatoire national des arts et métiers). Face aux difficultés et au manque de motivation des étudiants à réaliser les calculs préparatoires des séances de travaux pratiques en génie des procédés, Marie Debacq a eu l’idée de proposer un jeu. Ce dernier se présente sous la forme d’un escape game à mi-chemin entre les jeux UNLOCK ! et EXIT [1].

PNG - 538.7 ko

Tout comme dans UNLOCK ! (de chez Asmodée), les actions sont simulées par la combinaison de cartes permettant (ou pas) de progresser selon les réponses obtenues. À la différence du jeu d’origine, certaines cartes indiquent des interactions avec l’environnement proche. Un cahier de laboratoire (celui du contremaître) contenant notamment le message d’introduction et un Polychromatocryptograhe, ainsi qu’un ConcentrX, un filtre et des cartes perforées complètent l’ensemble. C’est en cela que le jeu Les yaourts carnivores ressemble à une boîte de chez IELLO.

JPEG - 56 ko

Tout commence par une étape de fouille virtuelle [2] dans le laboratoire, la bibliothèque et l’atelier, à la recherche des éléments de la cuve. Cette dernière est réellement montée au cours de la partie. Elle servira aux manipulations et permettra les mesures lors de la séance de TP. L’objectif est de préparer le dispositif pour purifier les yaourts. Avec l’aide des 80 cartes du jeu, les étudiants devront ensuite réaliser deux séries de calculs dont les résultats seront mis à l’épreuve lors de l’activité pratique qui fait suite à l’escape game.

Les étapes rapportent des points (10 pour le montage de la cuve, 20 pour le calcul du nombre de Reynolds [3] et 30 pour les calculs de puissance et les mesures effectuées). Une mauvaise combinaison de cartes peut entraîner une pénalité de points.

La séance débute par une vidéo de quinze minutes afin de découvrir les principes fondamentaux de la problématique de l’agitation. Cette projection remplace la fiche TP utilisée auparavant, ce qui permet de dynamiser l’activité et d’augmenter l’engagement des étudiants. Il aurait pu être envisagé d’enchaîner immédiatement sur une autre vidéo, celle de Ford PARFAIT appelant à l’aide les joueurs. Remplacer ainsi le message écrit dans le carnet du contremaître renforcerait sûrement l’immersion des participants et amplifierait l’intégration du jeu dans l’activité « sérieuse » habituelle, intégration qui est déjà un point fort des Yaourts carnivores.

JPEG - 24.5 ko

En effet, après l’escape game, les équipes reçoivent des mains du maître du jeu un pot contenant une substance miracle qui annihile les effets des crottes de rat. Les étudiants devront la mettre en suspension dans la cuve pour purifier les yaourts : c’est ainsi qu’est enclenchée la séance de manipulation.

De même, au cours des quinze dernières minutes de la séance (après les quatre heures de TP), le jeu refait surface avec l’apparition du directeur de l’usine. Il vient inspecter les travaux exécutés avant sa conférence de presse pour expliquer que la crise des yaourts carnivores est terminée [4].

Nous apprécions cet équilibre entre jeu et sérieux, cette ligne qui est parfois franchie dans un sens, parfois dans l’autre, permettant de faire le lien entre les éléments découverts lors du jeu et les notions à acquérir. Et ce d’autant plus que le débriefing fait immédiatement suite à la séance. Bravo pour cette réalisation pleine d’humour !

[1Iello propose des boîtes de jeu mixant cartes, disques combinatoires pour obtenir les réponses et livret qu’il faut souvent maltraiter (déchirer, découper, plier, gribouiller…).

[2La fouille se déroule à travers le jeu de cartes.

[3Le nombre de Reynolds est un nombre sans dimension utilisé en mécanique des fluides. Il a été mis en évidence en 1883 par Osborne Reynolds. Il caractérise un écoulement, en particulier la nature de son régime.- Wikipédia.

[4On pourrait d’ailleurs envisager ici un dernier rebondissement avec la diffusion de l’interview du directeur juste avant la sortie des étudiants.

Article écrit par  Patrice NADAM
le 13 novembre 2019
Date de création :  avril 2019
Scénario annoncé
Amorce audiovisuelle 
Final marqué
Organigramme 
Étapes
Fouille
Cadenas 
Outils numériques 
Décor
Ambiance sonore 
Effets spéciaux 
Consignes réduites
Coups de pouce anticipés
Débriefing anticipé

Le sous-titre de cet article est une phrase utilisée par Marie Debacq en conclusion de sa conférence lors du 12th European Congress of Chemical Engineering à Florence (septembre 2019).

Le jeu de cartes existe en versions française et anglaise.