Les découvertes du professeur Mathix

Auteure du jeu : Mallory Monhard
Escape game semaine des maths 2020

Depuis 48 heures, les recherches sont lancées pour retrouver le célèbre professeur Mathix. Celui-ci est porté disparu depuis mercredi suite à l’annonce d’une découverte scientifique extraordinaire. Les spéculations vont bon train : a-t-il été enlevé par une puissance étrangère ? Est-il caché car il se sentait menacé ?

C’est par cette une de journal que les élèves de Mallory Monhard découvrent le scénario du jeu que leur a concocté leur enseignante. Une lettre du professeur Mathix leur précise la mission : se sentant observé, il a caché les résultats de ses recherches et a laissé des indices pour que seuls ses amis (les élèves) puissent les retrouver. Mais il faut faire vite, le professeur a installé un dispositif d’autodestruction et il ne reste qu’une heure !

Le décor est planté. Les élèves, répartis en quatre équipes identifiées par des couleurs, doivent résoudre cinq énigmes. Sur le journal, un QR-code renvoie à une activité LearningApps qui leur permettra de saisir leurs réponses et d’obtenir un mot-clé à transmettre à l’enseignante. Les équipes savent donc qu’il leur faut résoudre cinq énigmes et partent à la recherche des indices cachés dans la classe.

PNG - 198.6 ko

Mallory utilise cinq subterfuges différents pour masquer les énoncés des défis mathématiques.

Pour l’énigme 1, la question est masquée avec un hackordéon [1]. En pliant le document, on peut lire d’un côté « #énigme numéro 1 » et de l’autre « Quel est le triple du quart de la moitié de 24 ? » (pour l’équipe rouge).

Un QR-code à colorier est utilisé pour l’énigme 2. Le dessin d’une clé porte l’indice indispensable pour connaître les cases à noircir. Avec une loupe, grâce à l’appareil photo de la tablette ou tout simplement avec de bons yeux, on découvre qu’il faut colorier les cases contenant, par exemple, des multiples de 6 (équipe jaune). Il suffit ensuite de scanner le QR-code pour obtenir la solution.

L’énoncé du troisième défi est caché derrière les pièces d’un puzzle qu’il faut reconstituer. L’équipe verte devra par exemple résoudre le défi suivant :
« Quel est ce nombre à trois chiffres tous différents sachant que :
- Il est compris entre 800 et 900
- Tous ses chiffres sont pairs, non nuls et rangés dans l’ordre décroissant
- La somme de ses chiffres est 14 »

Pour la quatrième énigme, c’est en retraçant le bon chemin dans un labyrinthe que les élèves obtiennent l’énoncé. Par exemple, l’équipe bleue pourra lire « Tom et Anna ont cueilli à eux deux quarante-deux fraises. Anna en a cueilli six de plus que Tom. Combien Tom en a-t-il cueillies ? »

PNG - 20 ko

La dernière activité est le déchiffrement d’un message codé qui fournit l’exercice à faire : le calcul des dimensions d’un terrain rectangulaire en connaissant son périmètre et les proportions entre longueur et largeur.

Une fois les cinq énigmes et défis résolus, les élèves obtiennent le mot clé à communiquer à l’enseignante qui leur remet en échange une enveloppe contenant le quart d’une photo. Ils comprennent alors que les équipes doivent collaborer pour reconstituer l’image. Grâce à l’application de réalité augmentée KaviAR, la photo révèle alors son secret par l’affichage d’un message en surimpression. Il indique que les documents du professeur sont dans un coffre caché dans la salle et que le code est 3110. On imagine qu’il est empli de surprises également.

Mallory propose ici un escape game à double-défis : activités purement ludiques donnant accès à des problèmes mathématiques. L’ensemble est varié et génère un jeu très plaisant. On oublie un peu le scénario car les documents et les exercices ne sont pas en lien avec le professeur Mathix, mais la pression du chronomètre et la présence du coffre permettent de corriger cette sensation en renforçant l’immersion.

Le jeu d’évasion Les découvertes du professeur Mathix est centré sur la coopération des joueurs. Ils peuvent se répartir les énigmes au sein d’un même groupe et on adore l’effet de surprise finale obligeant les équipes à mettre en commun leurs « trésors ». Une belle façon de terminer cette semaine des mathématiques !

[1L’hackordéon est un outil permettant de générer des anamorphoses à cannelures.

Article écrit par  Patrice NADAM
le 9 mars 2020
Type : Réel
Date de création :  mars 2020
Scénario annoncé
Amorce audiovisuelle 
Final marqué
Organigramme 
Scénario convergent
Imbrication 
Étapes 
Énigmes variées
Fouille
Puzzle
Cadenas
Outils numériques
Décor 
Ambiance sonore 
Effets spéciaux 
Consignes réduites
Coups de pouce anticipés 
Check-list proposée