Escape Game Laurel Holloman

Auteure du jeu : Marie Soulié
un jeu d’évasion comme acte d’écriture

Cette année, Marie Soulié, professeure de Français, mène différents projets avec ses classes en collaboration avec l’artiste américaine Laurel Holloman. Dans le cadre d’un atelier d’écriture, cinq de ses élèves de Sixième et Cinquième se sont lancés dans l’élaboration d’un escape game virtuel bilingue autour de l’œuvre de Laurel.

Le challenge est triple pour les collégiens : construire un scénario, respecter les codes du jeu d’évasion, et les adapter à l’outil Genially choisi comme interface de jeu.

Marie a procédé par étapes, sur plusieurs créneaux de l’atelier qui dure deux heures par semaine.

Après présentation du projet, un état des lieux des éléments à disposition est dressé : la biographie de l’auteur, ses œuvres, et le site Genially comme outil de conception. Une projection des modèles permet d’enclencher des idées et de sélectionner un univers visuel.

Je projette les premières pages des modèles et je leur demande « À quoi vous font penser ces images ? ». Les élèves ont choisi tout de suite le modèle Escape Game Éducation car « l’image est lumineuse ».

PNG - 865.3 ko

La sélection du modèle permet ensuite, grâce à un brainstorming, de faire émerger la trame principale du scénario : une enquête dans une école d’art...

Laurel sera professeure d’art dans une école et un méchant lancera une malédiction. Des fans d’Harry Potter pensent tout de suite au personnage de Dolores Ombrage qui détesterait Laurel.

PNG - 1.8 Mo

Les élèves hésitent sur la malédiction. Je leur suggère de choisir une œuvre qui pourrait la déclencher. Les Sixièmes, qui viennent d’étudier la Tour de Babel, trouvent deux œuvres de Laurel : Babel Est- Babel Ouest. De là vient l’idée de la malédiction des langues étrangères.

La suite demande une sacrée organisation ! L’enseignante impose la contrainte de quatre énigmes ou jeux au maximum, et présente deux outils (LearningApps et les quiz sous Genially) ainsi que différents incontournables des escape games : fouille, cadenas, messages chiffrés. Elle a aussi concocté la vidéo mystère qui sera un élément central du scénario.

PNG - 1.8 Mo

Il faut encore prendre en main l’interface de Genially, via un tutoriel. Reste enfin la création proprement dite des décors et missions.

Je propose alors un plan de travail qui balise pas-à-pas les tâches à accomplir. Je prépare les ressources avant la rencontre en fonction des types de jeux qu’ils souhaitent faire.

PNG - 98.8 ko
Extrait du plan de travail

Après quelques séances, le jeu est conçu !

Les missions symbolisées par quatre éléments (air, feu, eau et terre) se succèdent au sein d’un scénario de type enquête. On oscille entre promenade à la découverte des œuvres de Laurel Holloman et résolution d’énigmes diverses : quiz, recherche d’une bulle parmi des dizaines d’autres, message caché dans un texte ou polychromatique révélé par un filtre, mots mêlés et jeu de Memory (LearningApps)... On y croise aussi des cadenas numériques Lockee.

PNG - 2.4 Mo

Ces différentes épreuves ne sont pas toujours bloquantes, permettant deux niveaux de jeu (rapide ou complet), et une découverte plus ou moins approfondie du travail de Laurel Holloman. La double entrée Français/Anglais permet de travailler la langue de manière subtile.

Voilà un projet rondement mené ! Une manière originale d’emmener les élèves dans l’écriture et la création. Bravo aux jeunes collégiens et à leur professeure !

Article écrit par  Mélanie FENAERT
le 22 avril 2021
Type : Virtuel
Date de création :  avril 2021
Scénario annoncé
Amorce audiovisuelle 
Final marqué
Scénario convergent 
Imbrication 
Étapes
Énigmes variées
Fouille 
Puzzle 
Cadenas
Outils numériques
Décor
Ambiance sonore
Consignes réduites