La playa de los ahogados

Auteurs du jeu : Gaëlle Hallez , Nicolas Hallez

Avec cet escape game, inspiré du film La playa de los ahogados de Gerardo Herrero, les élèves se voient rapidement plongés dans l’univers de ce thriller haletant.

Grâce à cette bande-annonce, les élèves comprennent qu’ils vont aider l’inspecteur Caldas à enquêter sur la disparition du marin Castelo, les Troisièmes disposent de 50 minutes pour expliquer et résoudre cette disparition mystérieuse.

JPEG - 293.6 ko

Ils pénètrent alors dans la salle polyvalente du collège aménagée pour cette séance, et divisée en plusieurs zones. La première symbolise la salle du commissariat. Les élèves y découvrent la vidéo et l’appel à l’aide de l’inspecteur Caldas.

À partir de ce moment, ils doivent enfiler leurs gants, accessoires indissociables de tout enquêteur, avant de se rendre ensuite dans le « box » qui correspond à la couleur de leur équipe et matérialise le bureau de l’inspecteur Caldas. Là, ils ont à disposition une série de preuves et de pièces à conviction à étudier afin de résoudre le mystère.

JPEG - 346 ko

La majorité des élèves connaissait le principe d’un escape game mais n’y avait jamais participé. Une fois dans leur bureau, ils étaient en totale autonomie et devaient chercher comment utiliser les QR-codes, et quel élément associer avec un autre pour découvrir une partie de la réponse.

Sur une table placée au centre de la pièce, inspirée du « terrier » du célèbre Cluedo, les élèves disposaient d’enveloppes dans lesquelles se trouvait une aide. La première était accessible au bout des huit premières minutes, mais cet accès n’était pas gratuit. En effet, en cas de consultation de l’aide l’équipe se voyait figée pendant trois minutes.

Les élèves se sont rapidement pris au jeu et n’ont pas voulu perdre de temps : ils étaient conscients que pendant qu’ils seraient figés, les autres équipes pouvaient prendre de l’avance et progresser dans la résolution de l’enquête.

JPEG - 292.5 ko

Chaque équipe a donc pu se lancer dans l’enquête en affrontant différentes énigmes : code chiffré à trouver et à relier à un QR-code à colorier, qui lui-même conduisait à un autre code en morse, code à traduire, indices dissimulés avec de l’encre invisible et à révéler à la lampe UV, document arraché à reconstituer… Sans oublier de faire le tri, car les informations et indices étaient noyés dans une masse de documents sans aucun rapport direct avec l’enquête.

JPEG - 361.4 ko

Lors de cet escape game, les élèves ont pu réactiver les notions vues lors de la séquence, réutiliser en contexte les différents champs lexicaux travaillés au cours des dernières séances, réactiver également l’utilisation des temps du passé et perfectionner la manipulation de l’alternance du passé et de l’imparfait.

L’ensemble de l’enquête était articulé autour de différentes étapes que j’avais schématisées sous la forme des fameuses questions « Qui ? Quand ? Où ? Pourquoi ? » constituant les pistes de réflexion essentielles d’une enquête policière.
Une fois une question résolue, les élèves devaient rédiger sur une feuille de couleur une phrase pour synthétiser leur réflexion et leur conclusion. Les phrases devaient être correctement construites et les temps utilisés à bon escient afin d’obtenir un rapport d’investigation sans erreur.

À chaque phrase rédigée pour répondre à une question, ils devaient m’appeler afin que je puisse vérifier la qualité de la phrase. Si elle était incorrecte, je signalais les erreurs et ils procédaient alors à une correction. Sinon, je leur remettais une pièce d’un puzzle représentant une clef. Une fois ce puzzle entièrement reconstitué, ils obtenaient la clef réelle qui ouvrait le coffre final.

Au-delà des réactivations lexicales et grammaticales, cet escape game a initié les élèves aux mécanismes des enquêtes policières et les a rassurés sur leurs capacités à rédiger avec précision des énoncés au passé. J’ai pu constater avec surprise que certains d’entre eux s’étaient inspirés de l’escape game lors de la rédaction de leur article de journal (projet final de cette séquence). En effet, ils ont su réutiliser certains mécanismes stratégiques pour susciter le suspense au début de leur article et développer leur écrit autour des questions posées lors du jeu. Ceci leur a permis d’atteindre une certaine précision et une certaine efficience dans la rédaction.

Tous ont réellement apprécié cette autre façon d’apprendre même si seulement deux équipes ont réussi à terminer le jeu. La réalisation de cet escape game a été rendue possible grâce à l’aménagement de la salle polyvalente du collège. Un grand merci à l’équipe de l’établissement qui a permis la réussite de ce projet.

Article co-écrit par : Gaëlle Hallez , Nicolas Hallez
le 18 avril 2019
Type : Réel
Date de création :  février 2019
Scénario annoncé
Amorce audiovisuelle
Final marqué
Organigramme
Scénario convergent
Imbrication
Étapes
Énigmes variées
Fouille
Puzzle
Cadenas
Outils numériques
Décor
Ambiance sonore 
Effets spéciaux
Consignes réduites 
Coups de pouce anticipés
Débriefing anticipé 
Check-list proposée