Les femmes de la Révolution

Auteur du jeu : Denis Paris

Alors que les élèves de Quatrième entrent dans le foyer pensant découvrir une exposition sur la Révolution française, la porte se referme et les voilà pris au piège dans un cachot…

PNG - 806.4 ko

Leur professeur, Denis Paris, leur révèle alors l’acte d’accusation qui pèse sur leurs épaules :

En vertu de la loi des suspects, vous avez été condamnés, par le tribunal révolutionnaire, pour actes de rébellion envers la Révolution.
En attendant votre sentence, vous êtes emprisonnés dans un cachot. Heureusement pour vous, l’ancienne prisonnière a laissé des indices pour vous échapper.
Vous avez 45 minutes pour résoudre les énigmes et trouver les indices qui vous permettront de sortir.

Au milieu de vieux coffres et de vieux outils qui rendent l’immersion garantie, les élèves sont répartis en cinq équipes. Le professeur leur donne un ultime conseil : « La force est inutile, votre esprit est votre allié ».

PNG - 896.2 ko

Pour sortir, il ne leur reste plus qu’à commencer par fouiller la pièce à la recherche des indices laissés par cette mystérieuse femme. Chaque équipe doit donc récupérer une clé qui permet d’ouvrir une boîte contenant un document énigme en rapport avec le rôle des femmes lors de la Révolution française.

Les élèves découvrent alors des documents tels que la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne où un QR-code renvoie à des mots fléchés créés avec LearningApps donnant la combinaison d’un cadenas. D’autres se retrouvent à lire un extrait des Réflexions sur les hommes nègres, d’Olympe de Gouges, où une question est dissimulée. La réponse permet de débloquer un cadenas numérique sur Lockee. Certains se découvrent une gravure des Tricoteuses, club politique féminin, sous laquelle est inscrit « De la lumière jaillit la vérité ». Pas de consignes précises : aux élèves de réfléchir et d’utiliser les bons outils, de s’organiser et de développer une stratégie.

PNG - 873 ko

Une fois cette première énigme résolue, le code obtenu après le déblocage du cadenas Lockee donne à chaque groupe un nombre différent qui ouvre une nouvelle boîte qui cette fois contient une pièce de puzzle : celui de la fameuse prisonnière. Il est alors temps pour les élèves de coopérer, de rassembler les morceaux et de trouver l’identité de cette personne à l’aide de petites biographies dissimulées dans le « cachot ». Ils arrivent alors dans une salle de classe, lieu final contenant un cryptex. Le prénom de la célèbre O. de Gouge leur permet d’obtenir une clé, celle de la porte, et d’échapper ainsi à un terrible sort !

Il est temps ensuite de passer au débriefing qui permet un retour sur les énigmes et indices, et à la rédaction d’une trace écrite sur le rôle des femmes durant la période révolutionnaire.

PNG - 1 Mo

Ce jeu d’évasion intervient après l’étude des temps forts de la Révolution française. Les choix opérés par Denis permettent ainsi une véritable immersion des joueurs dans le contexte de l’époque. L’adoption d’un scénario d’abord linéaire puis collaboratif limite la compétition. Pour s’échapper du cachot, c’est uniquement ensemble que les élèves y arriveront. À eux de s’entraider et d’utiliser au mieux leurs connaissances et compétences. Nul doute que les élèves n’oublieront pas cette expérience !

Article écrit par  Élodie LAHAYE
le 5 mars 2020
Type : Réel
Date de création :  janvier 2020
Scénario annoncé
Amorce audiovisuelle 
Organigramme 
Scénario convergent 
Énigmes variées
Fouille
Puzzle
Cadenas
Outils numériques
Décor
Ambiance sonore 
Consignes réduites