La fac se gèle

Auteure du jeu : Lou-Andreas Étienne
Contribution : Anaïs Vergnolle , Julien Bobroff
Panique à la fac d’Orsay !

C’est la Fête de la Science à la faculté d’Orsay. Julien Bobroff, chercheur en physique, accueille les visiteurs et leur expose de manière simple (hum) l’objet de ses recherches. Pour réaliser une manipulation en supraconductivité, il demande aux participants d’aller lui chercher de l’azote liquide. Mais la manette se braque, le liquide fumant se déverse, la fac menace d’être gelée d’ici une heure !

Parviendrez-vous à empêcher la fac de geler complètement ?

L’acte semble lié à un sabotage, une mallette est retrouvée sur les lieux. Elle contient de quoi désamorcer le système. Quatre mystérieux nombres et un plan sont aussi découverts. Ce sont des numéros de bâtiments ! Il faudra visiter les différents laboratoires pour retrouver les quatre codes de déverrouillage.

PNG - 612.3 ko

C’est parti pour une course à travers le campus. Pas d’ordre dans l’accès aux bâtiments, le joueur est libre de ses choix. Ce sont quatre laboratoires de physique, aux domaines de recherche allant des plus petites échelles aux plus grandes : physique nucléaire, physique quantique, physique des fluides et systèmes complexes, et astrophysique.

PNG - 387.3 ko

Des scientifiques y attendent les visiteurs et décrivent leurs travaux et le matériel associé, puis le joueur est confronté à une énigme : observation de la carte du rayonnement fossile de l’univers, quiz sur la mécanique des fluides, reconstitution d’un nano-circuit, et code morse.

PNG - 191.8 ko

Une fois les quatre mots de passe récupérés et entrés dans la mallette dans un ordre lié à leur échelle de grandeur, le désamorçage se poursuit grâce à Julien Bobroff qui fournit aux visiteurs les explications (pas claires du tout !) pour créer un « hoolahoop » supraconducteur. Une fois les différentes étapes franchies et le spectaculaire hoolahoop fonctionnel, le système est désactivé, la fac est sauvée ! Les visiteurs auront vécu la science à fond, tel était l’objectif des créateurs du piège.

L’escape game a été construit comme un jeu à multiples niveaux : on peut simplement réaliser les énigmes pour le fun et aboutir assez rapidement (environ une demi-heure) au final, ou approfondir chaque visite de laboratoire grâce à une vidéo bonus explicative. Les sujets sont variés : le microscope électronique, le magnétisme, la force de Coriolis, le circulation du courant dans un nano-circuit...

PNG - 660.3 ko
Sophie Guéron, chercheuse au Laboratoire de Physique des solides

Des aides ont aussi été prévues, qui nécessitent de passer par une pénalité-temps de 20 secondes, pendant laquelle on en apprend plus sur d’autres aspects du campus, comme sa flore par exemple. Pour les plus chevronnés, une dernière épreuve facultative les attend : le quiz du boss ! Des questions pointues sur les vidéos bonus sont posées via un GoogleForm. Enfin, le joueur est invité à laisser un message sur le livre d’or.

On apprécie le fun et la variété des énigmes, de vraies énigmes sans consignes. Coup de cœur pour le nano-circuit et celle du labo de physique nucléaire ! Des effets sonores et les nombreuses petites vidéos immersives plongent le joueur au sein des laboratoires scientifiques et lui permettent de rencontrer quelques uns de ses chercheurs [1]. Le scénario est convergent, le système de désamorçage est constitué d’une succession de cadenas Lockee bloquant les pages du Genially. Il manque peut-être une pression temporelle qui, si elle est clairement marquée au début de manière assez folle (comme on aime !), aurait pu être incarnée ensuite par un chronomètre ou un compte à rebours. Mais l’équipe créatrice a fait le choix de ne pas ajouter ce facteur de stress et d’encourager le visionnage des vidéos bonus, la partie la plus pédagogique de cet escape game.

Le jeu vise notamment les professeurs de physique, afin qu’ils puissent le proposer à leurs élèves. Il avait été initialement conçu pour tous ceux qui devaient venir en présentiel à la faculté pour la Fête de la Science 2020 avant que ce ne soit annulé. Les auteurs fournissent aussi sur leur site un document-ressource très complet sur les différents laboratoires. Les vidéos bonus, accessibles hors jeu sur cette diapo, pourraient aussi être exploitées séparément en classe, tant pour leur contenu que pour l’orientation dans les filières scientifiques.

Un très sympathique jeu d’évasion créé par l’équipe « La Physique Autrement » et le service COMPAS de la Faculté des Sciences de l’Université Paris-Saclay, notamment Lou-Andreas Étienne, avec l’aide de Julien Bobroff et Anaïs Vergnolle.

PNG - 552.7 ko

[1Coucou Hervé Dole !

Article écrit par  Mélanie FENAERT
le 17 octobre 2020
Type : Virtuel
Date de création :  octobre 2020
Scénario annoncé
Amorce audiovisuelle
Final marqué
Organigramme 
Scénario convergent
Imbrication 
Étapes
Énigmes variées
Fouille 
Puzzle 
Cadenas
Outils numériques
Décor
Ambiance sonore
Consignes réduites
Coups de pouce anticipés