Désamorcez la bombe !

Auteur du jeu : Odile Nadal
Ressource : Accès au génially

En ces temps de confinement, Odile Nadal, professeure de physique-chimie au collège Pierre Ronsard de Paray-Vieille-Poste, propose un escape game 100% virtuel. Elle permet ainsi à ses élèves de Troisième de réviser des notions travaillées en cours : utilisation de la formule de la vitesse et calcul d’énergie cinétique.

Dès la page d’accueil, le ton est donné : ambiance industrielle en noir et blanc [1] et surtout, le but à atteindre, à savoir désamorcer la bombe ! On s’attend alors à une course contre la montre pour empêcher l’explosion et sauver le monde. Mais point de compte à rebours démoniaque ici : Odile a choisi l’option de laisser travailler ses élèves sereinement et à leur rythme pour résoudre le mystère et trouver le code à quatre chiffres qui permettra de stopper la bombe. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation et c’est bien ce qui a motivé l’enseignante à ne pas mettre de décompte du temps. Ce choix est en parfaite adéquation avec le confinement que nous vivons et les élèves peuvent donc prendre le temps de réfléchir aux calculs et aux documents proposés pour trouver le code final !

Dès la deuxième page de ce Genially, Odile prévient les joueurs et pose les règles de ce qui est appelé « THE MISSION » : « pour découvrir le code à quatre chiffres qui permette de désamorcer la bombe, il vous faudra résoudre les énigmes les unes après les autres ». Après l’énoncé clair de l’objectif, elle termine par quelques conseils avisés : « munissez-vous de votre calculatrice, d’une feuille et d’un stylo ; votre cerveau et votre sang-froid seront vos meilleurs alliés ». Tiens, tiens, peut-être pas 100% virtuel, cet escape game, en fin de compte !

Les joueurs peuvent alors se jeter dans la partie qui leur propose la vue générale de ce qui semble être un centre de recherche (toujours en noir et blanc pour préserver l’ambiance), appelé « THE BASE ». On doit sûrement y trouver des ingénieurs qui aideront à résoudre les énigmes. Le plan propose sept points attractifs, mis en valeur par des pastilles rouges numérotées. Les élèves peuvent y accéder dans l’ordre qu’ils souhaitent et y revenir à loisir. On retrouve alors cette idée de chacun fait à son rythme, mais au final, chacun trouvera la solution.

PNG - 1 Mo

Logiquement, le plus grand numéro (7) donne accès à un cadenas virtuel et un clavier, qui sert à entrer le code final pour désamorcer la bombe.

PNG - 1.1 Mo

Au gré des différents lieux du centre de recherche, les joueurs récoltent des informations sur le code et sur la façon de trouver chaque chiffre de ce dernier. Ainsi les élèves sont redirigés vers une capsule vidéo [2] rappelant comment transformer la relation mathématique de la vitesse : cela sera bien utile pour trouver une partie du code. En cliquant sur un autre lieu, on est redirigé sur la page Wikipédia de James Prescott Joules pour y retrouver l’année de l’invention de l’effet Joule : un des chiffres de cette année correspond à une partie du code final. Les élèves se voient également rappeler la relation permettant de calculer l’énergie cinétique d’un objet et ils tombent même sur deux scientifiques qui leur donnent des informations précieuses sur la bombe (masse et vitesse) pour calculer son énergie cinétique, et sur la partie du résultat à utiliser dans le code qui leur servira à désamorcer la bombe…

Le dernier chiffre du code est donné après résolution d’un exercice d’association ressemblant à un puzzle sur LearningApps.

Dans cet escape game, les joueurs peuvent trouver le code en résolvant les énigmes et les calculs dans l’ordre qu’ils souhaitent : tout converge vers le clavier où il faut taper le code à quatre chiffres pour désactiver la bombe ! L’image, toujours soignée et en noir et blanc, donne une ambiance très « années cinquante » et « ère atomique » à ce jeu de révision de physique-chimie : le joueur s’imagine désamorcer une bombe atomique et sauver l’humanité grâce à ses calculs et aux différentes connaissances qu’il a su mettre en avant pour réussir.

Bravo à Odile pour ce très beau travail, proposé à ses élèves pour réviser les notions du cours de physique, de manière ludique. On a envie d’un deuxième opus avec un compte à rebours infernal qui mettrait les nerfs des joueurs à rude épreuve… peut-être pour un épisode en classe ?

[1Il s’agit d’un des modèles d’escape game fourni par Genially.

[2Une vidéo de Rémy Besset.

Article écrit par  Denis PUIROUX
le 29 mars 2020
Type : Virtuel
Scénario annoncé
Amorce audiovisuelle 
Scénario convergent
Imbrication 
Étapes
Énigmes variées 
Fouille 
Puzzle
Cadenas
Outils numériques
Décor 
Ambiance sonore 
Consignes réduites