Sur les pas des chevaliers de la Table Ronde

Auteure du jeu : Élodie Lahaye

Oyez. Oyez, braves gens. Laissez-vous glisser dans l’histoire du roi Arthur et de ses chevaliers… Dans un collège pas si lointain, une classe de courageux apprentis va devoir s’échapper d’une terrible forêt : la forêt de Brocéliande. Mais celle-ci renferme de nombreux mystères, énigmes et codes secrets. Je vais vous compter l’histoire d’un escape game nécessitant intelligence, esprit d’équipe, ainsi que de bonnes connaissances en français et des légendes arthuriennes.

Apprendre la langue française en s’amusant ? Élodie Lahaye, professeure de Lettres, a relevé ce défi avec brio, au plus grand plaisir de ses élèves de Cinquième. Ainsi sa classe s’est transformée pendant 45 minutes en une salle où cinq équipes (vert, jaune, bleu, bleu ciel et rouge) ont dû résoudre de multiples énigmes.

JPEG - 111.7 ko

Avant de confronter les élèves à ces défis, l’enseignante a veillé à former les groupes, et leur a confié une feuille de route comme soutien lors du jeu. À la fin, une auto-évaluation est prévue.

Une fois les groupes équipés, il est temps de commencer. Un chronomètre est affiché à côté d’un sablier. Le décor les immerge vite dans un autre monde. Ici les objectifs pédagogiques liés à l’apprentissage du français sont étroitement liés à l’imaginaire qui émane des énigmes tout au long de la séance. Un vrai travail de recherche et d’immersion a été réalisé et apprécié par les enfants.

JPEG - 44.8 ko

L’escape game se résume en quatre grandes étapes que chaque équipe doit passer de manière différente. Dans un premier temps, il faudra trouver le « tombeau de Merlin » dans lequel il y a trois coffres : un pour chaque équipe. Chacun est fermé par un cadenas à trois chiffres. Il faut parvenir à les ouvrir en relevant trois défis par cadenas. Dans chaque coffre se cache une énigme. À ce moment il faut travailler tous ensemble ! En effet, les énigmes réunies permettent d’obtenir le code ouvrant l’ultime coffre-fort. La dernière énigme est un cryptex dont il faut trouver la formule magique pour pouvoir sortir de la terrible forêt.

JPEG - 113.7 ko
JPEG - 139.4 ko

Le scénario a été conçu de manière à offrir des chemins propres à chaque équipe qui se réunissent à la fin. Pour ce faire, il a fallu utiliser une grande diversité d’énigmes, reposant sur l’utilisation du français, en lien avec les objectifs pédagogiques. Des énigmes construites pour s’essayer à la manipulation des mots et de la langue française.

Ainsi pour la première étape, il faut découvrir un indice codé. Selon l’équipe, les élèves peuvent se confronter au ConcentrX, à une illusion d’optique, au code morse ou encore à l’incontournable code César.

Pour découvrir les trois chiffres du cadenas, ils doivent résoudre un ensemble de trois énigmes. La première peut être un rébus, des mots-mêlés, ou des mots-croisés. Pour la seconde il s’agissait de rébus, tous différents : le nombre de lettres du mot ainsi révélé correspond à un chiffre.

Enfin une épreuve d’orthographe. Cette dernière consiste en l’analyse d’un texte, dans lequel il faut relever le nombre de fautes. Ces trois épreuves ouvrent les premiers cadenas. On y découvre des phrases. Grâce à leur analyse grammaticale, les enfants déplacent un pion sur une grille de nombres. Si l’analyse de la phrase est correcte ils obtiennent le bon chiffre. Les cinq chiffres rassemblés permettent d’ouvrir un dernier coffre, renfermant un cryptex qu’il faut ouvrir pour pouvoir sortir.

JPEG - 101.5 ko

Il s’agit d’un escape game pédagogique astucieux, riche en décors et en diversité, qui a ravi les élèves. Ces derniers ont apprécié la nouveauté, le travail de groupe, le format d’évaluation malgré le stress du chronomètre. L’ambiance enrichie par des accessoires et le respect du thème a permis aux enfants de pleinement profiter de cette aventure. Les objectifs ont été atteints : l’utilisation de la grammaire, du vocabulaire et de la manipulation de la langue française sont au centre de cet escape game. Nous découvrons une aventure basée aussi sur la convergence et la collaboration entre équipe. Si les équipes ne s’aident pas, personne ne sort ! L’organisation minutieuse, construite et réfléchie, a demandé du temps et du travail, qui ont été salués par les élèves. Ces derniers en redemandent !

À quand la prochaine aventure ? Il semblerait qu’elle soit en cours d’élaboration. Cette fois, Les mille et une nuits seront à l’honneur. Nous avons hâte de voir le résultat !

Article écrit par  Alexia CAILLAUD
le 26 août 2019
Type : Réel
Date de création :  avril 2019
Scénario annoncé
Amorce audiovisuelle 
Final marqué
Organigramme 
Scénario convergent
Imbrication 
Étapes
Énigmes variées
Puzzle
Cadenas
Outils numériques 
Décor
Ambiance sonore
Effets spéciaux 
Consignes réduites 
Coups de pouce anticipés
Débriefing anticipé
Check-list proposée