Mystère à Spa

Auteure du jeu : Manuela Guisset
Un escape game de formation aux escape games pédagogiques.

Yves Créhat et Erik Numm, de grands méchants réacs anti-numériques ont pris possession, pendant la soirée de gala du colloque, de la circulaire permettant la libération d’un subside colossal pour équiper toutes les écoles belges en matos numérique de pointe ! C’est la catastrophe pour les enseignants ! Heureusement pour nous, ils n’ont pas réussi à sortir du salon et ont laissé des indices à leurs complices qui doivent venir récupérer le document dans quelques minutes ! Le temps presse !

Ainsi est accueillie la vingtaine de participants - dont je fais partie - inscrits à l’atelier escape game pédagogique de la dynamique Manuela Guisset, lors du colloque LudoviaBE (octobre2019). Pas le temps de souffler ! Deux équipes sont rapidement formées, et pénètrent dans l’espace aménagé pour l’occasion. Il est divisé en deux zones par de l’adhésif au sol. Une table est située au centre, à cheval entre les deux espaces de jeu. Chaque équipe a sa zone dédiée. Très vite, la fouille révèle de nombreux objets et documents, les badges des méchants ainsi que trois boîtes cadenassées, un cryptex à six lettres et des tablettes.

JPEG - 2 Mo

Les joueurs se répartissent les documents. Je repère vite le QR-code à compléter, et m’y attelle avec un autre joueur. Les chiffres sont à trouver en recherchant sur Internet les noms des sources de la ville de Spa, auxquelles correspondent des chiffres fournis par une grille de correspondance. Une fois complété et flashé, on accède à un cadenas virtuel... Le mot de passe est trouvé grâce à un transparent. Nous débouchons alors sur un Genially représentant de nombreuses bières belges. Quelques clics et déplacements plus tard, nous trouvons un premier chiffre...

Pour apprendre que le cadenas à quatre chiffres est déjà ouvert ! Les trois autres énigmes ont été résolues bien plus rapidement : un papier froissé, des coordonnées géographiques permettant de localiser la ville de Troyes, une image à scanner avec l’application HP Reveal : chacune a fourni un chiffre. Il suffisait donc à nos équipiers de tester tous les autres chiffres...

« Comment ça vous avez triché ?! » (oui c’est moi là).

La première boîte délivre une lampe à UV, qui révèle trois lettres sur le badge d’Yves Créhat découvert par l’équipe. Il nous faut attendre le groupe parallèle, la game master nous fait signe de ne pas souffler les réponses... Nous en profitons pour discuter à voix basse des premières énigmes et mettre de côté les indices déjà utilisés. Mais ça y est, la seconde équipe ouvre sa boîte et découvre ses trois lettres.

JPEG - 1.6 Mo

Une fois réordonnées, la combinaison permet de débloquer le cryptex. Deux rouleaux en sortent, les deux équipes se les partagent. Ce sont des messages codés ! Cinq au total. Justement, nous n’avions pas utilisé certains documents, ceux portant des indications de déchiffrage.

JPEG - 1.9 Mo

Mais... il nous manque un des cinq outils pour déchiffrer les textes. Manuela nous glisse l’indice que nous n’avions pas trouvé, malgré plusieurs passages de fouille. Allez, faut pas flapir ! En se répartissant le travail, cela peut aller très vite ! Nous affrontons les codes Morse, ASCII, Braille, Pigpen, et César. Chaque message secret correspond à un chiffre écrit en toutes lettres et à une couleur, une des cinq couleurs d’un des deux cadenas à cinq chiffres de l’ultime boîte. Tout est quasiment déchiffré dans notre équipe, sauf le message César... La clé est manquante.

L’un de nous s’écrie : « La tasse ! »

Le mug négligemment abandonné dans l’espace contient un fond de café (ou de coca, il paraît), en inclinant la tasse nous découvrons inscrit au feutre « AVOCAT ». La voilà notre ultime clé ! L’autre groupe en est au même point. Reste à choisir le bon cadenas pour chacune, les couleurs nous aident. Le coffre est ouvert, délivrant le document (avouons qu’on avait un peu oublié ce que l’on recherchait !) et des sucreries bien méritées.

JPEG - 1.9 Mo

Le débrief qui s’enchaîne immédiatement permet à chacun de comprendre les différentes énigmes rencontrées par certains, les liens entre elles. Manuela livre aussi de nombreux conseils et ressources pratiques pour les enseignants et formateurs souhaitant se lancer dans la création d’un escape game pédagogique.

JPEG - 1 Mo

L’escape game vécu dérive d’un autre jeu d’évasion, spécialement adapté pour LudoviaBE et la ville de Spa. J’ai beaucoup apprécié la richesse et la variété des outils et éléments de jeu, ainsi que le soin apporté à la structure : scénario convergent pour chaque équipe, collaboration finale. Un meilleur équilibre entre la durée de chaque énigme permettrait d’éviter le petit écueil rencontré ; il est possible aussi de rendre chaque chiffre indispensable et non devinable, en les multipliant pour obtenir un plus grand nombre par exemple. Tous les codes des escape games sont respectés : temps limité, immersion, messages secrets, cadenas, sans oublier la touche de magie avec la lampe à UV. Les outils numériques devenus incontournables sont tous représentés : Genially, Lockee, QR-code à compléter, réalité augmentée avec HP Reveal. Un escape game ultra pêchu qui atteint parfaitement ses objectifs : bravo Manuela !

Article écrit par  Mélanie FENAERT
le 2 janvier 2020
Type : Réel
Date de création :  novembre 2019
Scénario annoncé
Amorce audiovisuelle 
Final marqué
Organigramme
Scénario convergent
Imbrication
Étapes
Énigmes variées
Fouille
Puzzle
Cadenas
Outils numériques
Décor 
Ambiance sonore 
Effets spéciaux
Consignes réduites
Coups de pouce anticipés 
Débriefing anticipé
Check-list proposée