Le trésor caché du collège

Auteurs du jeu : Marjorie Decriem , Marion Lavergne , Soraya Hassaine

Tout semblait mal parti : Je ne suis pas très douée en énigmes… et je suis un peu claustro... et je n’aime pas perdre ! [1], et pourtant Marjorie Decriem professeure-documentaliste au lycée international de Los Angeles s’est laissée convaincre par ses deux collègues d’espagnol, Soraya Hassaine et Marion Lavergne, pour créer leur premier escape game. L’idée a germé progressivement et le défi-évasion s’est construit dans le cadre de la semaine de la francophonie.

Un trésor laissé par les fondateurs du lycée international est caché dans l’enceinte du collège. L’établissement fête ses quarante ans. Le contenu de la malle est d’une importance cruciale pour célébrer l’anniversaire comme il se doit ! Les professeurs de l’établissement ont des indices en leur possession et ont concocté des énigmes redoutables pour les élèves. À eux de trouver le code et percer le mystère du trésor du Lila [2].

Les élèves font leur entrée dans la salle de classe habituelle, métamorphosée pour l’occasion : les murs sont revêtus d’affiches et autres inscriptions ; une table`propose un amoncellement d’objets plus insolites les uns que les autres.

Tout cela semble bien énigmatique. L’une des trois game masters lance une vidéo : les joueurs découvrent un message de la part de leur professeur de technologie annonçant qu’il a partagé un secret avec quatre de ses collègues, appartenant eux aussi à la ligue des enseignants. Il leur transmet ainsi un premier défi : identifier les protagonistes et mettre la main sur une carte au trésor déchirée en quatre parties. C’est un challenge en plusieurs étapes qui attend les élèves.

L’identification des professeurs se fait par un jeu d’assemblage de cartes de couleur qui, après reconstitution, fournit des indices qui symbolisent les disciplines.
Les cartes mettent notamment sur la piste des ordinateurs. Pour accéder à leur contenu, les élèves devront d’abord trouver les identifiants du compte associé.

Les joueurs doivent interpréter les messages laissés par les enseignants : quatre énigmes sibyllines. Pas de consignes ici, l’objectif pour les auteures est de faire travailler la logique des élèves par association d’éléments.

La résolution des énigmes amène à une fouille, chacune renvoyant à un élément dissimulé dans la salle de classe. Les élèves mettent leurs compétences à profit et coopèrent tous ensemble. On leur propose de situer des événements de l’histoire de France sur une frise chronologique. Ils devront également lire le carnet de recherche du professeur de sciences et décoder son plan de la salle à l’aide d’une lampe UV, retrouver une affiche correspondant à un maître incontestable du surréalisme, décoder le vocabulaire en espagnol et identifier la tenue préférée de l’artiste cachée dans la pièce. Chaque défi permet d’accéder à une pièce du puzzle.
Une dernière énigme mathématiques, reprenant l’ensemble des réponses des élèves, permet d’obtenir le code et l’ouverture de l’armoire dans laquelle se trouve le dernier morceau de carte.

Une fois le puzzle reconstitué, le trésor matérialisé par une croix, est localisé. Quatre élèves sont désignés par l’une des game masters pour le récupérer au CDI et arrêter le chronomètre.

Le trésor caché du collège, créé dans la cadre de la semaine de la langue française, est un défi-évasion à destination d’élèves bilingues. En plus d’un réinvestissement du contenu disciplinaire, c’est l’occasion pour les enseignants d’engager une réflexion chez les collégiens par la coopération, la compétence principale recherchée ici étant de savoir écouter les autres.
Les indices et énigmes sont variés permettant une fouille, une manipulation et une réflexion caractéristiques de l’escape game. Si le challenge dans sa globalité correspond à une succession d’étapes, l’imbrication est présente en cours de jeu et lors du challenge final.
Ce défi est une réussite : une préparation assidue en amont qui se traduit ensuite par un réel engagement et amusement des élèves, pour preuve les photos postées par la professeure-documentaliste sur le site du CDI. Collaboration et coopération caractérisent cette chasse au trésor ludique et course contre la montre.
Marjorie a en effet apprécié ce principe inhérent à l’escape game : “époustouflant” a-t-elle précisé, et a assisté avec enthousiasme à l’effervescence de ses élèves.
Elle amorce déjà une réflexion en vue de créer un escape game spécifique en documentation.

[1Propos recueillis sur le site de l’auteure.

[2Lycée International Los Angeles

Article écrit par  Anne PETIT
le 2 avril 2018
Type : Réel
Public visé : Élèves
Niveaux envisagés : Collège
Nombre de participants : 25
Durée : 20 min.
Nombre d'énigmes : 5
Phase d'apprentissage : Cohésion
Date de création :  mars 2018

Un trésor laissé par les fondateurs du Lila, une carte mystérieuse à reconstituer, des enseignants détenteurs d’un secret... Les élèves arriveront-ils à retrouver le contenu de la malle et fêter les quarante ans du lycée international ?