Le remède

Auteur du jeu : Damien Levasseur

Des terroristes envisagent de contaminer les hauts responsables de notre pays. Leur activité et leur laboratoire ont été répérés. Profitant de leur absence, vous avez 90 minutes pour pénétrer dans leur local secret et mettre au point l’antidote contre le virus qu’ils ont préparé. Faites vite !

Scénario classique pour un escape game qui ne l’est pas par sa forme. En effet, s’inspirant des jeux Unlock de chez SpaceCowboys, Damien Levasseur nous propose ici un jeu de 56 cartes pour mener à bien la mission.

JPEG - 96.7 ko

Le principe du jeu est assez simple. Trois types de cartes sont disponibles : LIEUX, OBJETS et DOCUMENTS. Les cartes LIEUX portent des numéros, visibles ou cachés, correspondant aux nouvelles cartes à prendre. Certaines cartes OBJETS peuvent être combinées entre elles pour effectuer des actions comme brancher un ordinateur ou ouvrir une armoire, d’autres réclament un code pour pouvoir progresser dans le jeu. Les cartes DOCUMENTS, quant à elles, une fois analysées et/ou complétées, permettent d’obtenir les codes secrets.

JPEG - 45.5 ko

Une application en ligne sous Scratch correspond à l’interface où les joueurs doivent entrer les combinaisons de cartes OBJETS ou les digicodes découverts. En retour, l’application leur précise la nouvelle situation et leur indique les cartes à prélever ou celles dont ils doivent se défausser.

Si le scénario peut paraître au début un peu simpliste et répétitif, on se prend vite au jeu qui se complique au fur et à mesure des cartes récoltées. Les cartes DOCUMENTS nécessitent de faire preuve de logique ou de réutiliser ses connaissances acquises au cours de l’année en Technologie.

On peut jouer à plusieurs et collaborer à la résolution des énigmes, mais le format « carte » impose un effectif de groupe assez réduit. Le principe de la fouille est mimé par la chasse aux numéros. Les énigmes de combinaison sont bien trouvées et l’analyse des documents (algorithme, schéma servomoteur, planification de projet, etc.) nécessite de la réflexion.

On a la sensation d’être plus guidé que dans un escape game grandeur nature. Ceci est dû à la matérialisation par les cartes de la succession programmée des événements, mais il en va de même pour tout type d’escape game où la liberté n’est en fait qu’apparente ! De plus, on a par moments en sa possession de nombreuses cartes qui offrent alors un choix d’actions, voire une possible répartition des tâches : le jeu n’est donc pas linéaire.

Damien nous propose ici un jeu intéressant au graphisme soigné qui peut être joué n’importe où. Nous attendons avec impatience l’évolution de l’interface de l’application associée, qui tourne encore avec la technologie Flash, afin d’en permettre une utilisation plus facile sur l’ensemble des appareils mobiles. Nous tenons à remercier Damien Levasseur pour le partage de son travail.

Article écrit par  Patrice NADAM
le 9 juillet 2018
Type : Jeu de cartes
Public visé : Élèves
Niveaux envisagés : Collège
Durée : 90 min.
Date de création :  juin 2018