Jazz au trésor

Auteur du jeu : Fabienne Miqueu

Vous êtes en voyage scolaire à New York. Logés chez l’habitant dans une famille de musiciens, votre curiosité vous amène dans le studio de musique de la maison où vous découvrez un coffre-fort en bois scellé par un cadenas. La porte s’est refermée derrière vous… Il ne fallait pas entrer ! Pour découvrir ce qu’il y a dans le coffre, il vous faut d’abord sortir de la pièce. Vous avez 2 heures pour résoudre les énigmes et découvrir le code du cadenas.

Comme l’indique le titre avec jeu de mots, c’est une chasse au trésor musicale que propose ici Fabienne Miqueu à ses élèves de Terminale - option facultative de Musique. Une quête semi-virtuelle construite sous Genially, avec un final bien ancré dans le réel avec le coffre fermé qui trône dans la classe.

JPEG - 38.1 ko

Le jeu débute avec une invitation de Scott Joplin à résoudre une première devinette qui permettra d’ouvrir la porte de la salle. Une fois sorti, on se retrouve, avec Scott, devant le club de jazz new-yorkais Le Birdland, en compagnie de la propriétaire Lullaby. Elle nous propose, à son tour, de résoudre une nouvelle énigme afin d’entrer dans l’établissement. Ainsi, en visitant les lieux, au fur et à mesure des découvertes, on retrace l’histoire de l’enseigne.

Les invitations à la fouille sont fréquentes afin de trouver parfois les indices, parfois les énigmes elles-mêmes. Ces dernières sont de deux types : devinettes et morceaux musicaux à jouer sur Mystery Piano. Trouver les réponses n’est pas toujours facile pour les non-initiés, mais il est possible de retrouver les partitions par tâtonnement [1].

JPEG - 43.4 ko

Le scénario est construit comme une séance classique, avec analyse de documents et prise de notes, mais elle est ludifiée. Le travail est ponctué d’énigmes permettant de progresser et de trouver le code final. Les ressources à étudier correspondent aux coups de pouce nécessaires à leur résolution. Les solutions sont des éléments explicités et constituent la trace écrite de la séance. Les élèves doivent compléter impérativement une fiche au fur et à mesure de leurs découvertes, sans quoi ils ne pourront accéder au coffre. De même, en marge des énigmes, trois exercices (un quiz, une grille de mots-croisés et une frise chronologique) sont proposés sous forme de défis à relever : les élèves devront prendre en photo leurs résultats afin d’attester de leur résolution auprès de l’enseignante, et pouvoir ouvrir le cadenas.

On apprend beaucoup pendant le jeu qui permet la découverte du jazz, de son histoire et de ses grands noms, ainsi que du contexte de la création de la chanson Birdland.

Le cheminement est linéaire, ce qui est normal pour une chasse au trésor. Les consignes fournies par les personnages renforcent cette impression de linéarité : les simplifier pourrait donner un peu plus de mystère à l’aventure et un sentiment d’autonomie aux joueurs. On se prend cependant vite au jeu de découverte.

JPEG - 22.9 ko

Jazz au trésor permet, seul ou à plusieurs, de passer un moment plaisant tout en apprenant pour se préparer sérieusement à l’épreuve du baccalauréat. C’est un bel exemple d’intégration d’une séance ludique au sein d’une séquence, avec réexploitation ultérieure des notions et des repères relevés pendant le jeu. D’ailleurs, nous ne vous dévoilerons pas ce qu’il y a dans le coffre...

[1Ceci nous a bien été utile durant le test du jeu, d’ailleurs.

Article écrit par  Patrice NADAM
le 13 mai 2018
Type : Semi-virtuel
Public visé : Élèves
Niveaux envisagés : Lycée
Nombre de participants : 6
Durée : 120 min.
Nombre d'énigmes : 7
Phase d'apprentissage : Découverte