Game Designer en Maternelle

Auteures du jeu : Valérie Coquillard , Aude Picard
De la conception à la réalisation d’un jeu de codage

L’objectif que se sont lancé Aude Picard, professeure des écoles, et Valérie Coquillard, ERUN, est de créer un jeu de société en utilisant codage et programmation avec des élèves de maternelle !

Avant de travailler sur la réalisation du jeu, elles ont proposé aux élèves d’Aude des activités d’informatique débranchées (robot idiot ERUN, Bits & Bytes), des activités de robotique, des activités branchées avec Scratch junior. Ce travail permet de familiariser les élèves avec le domaine de la programmation.

Dans une seconde étape, afin d’impliquer chacun dans la réalisation du jeu, les enseignantes créent des échanges collectifs autour des caractéristiques d’un jeu de société à partir de jeux connus.

PNG - 630.7 ko

L’objectif est d’imaginer un jeu de plateau sur « le thème des robots ». Chaque élève imagine alors individuellement un robot qui représentera les pions du jeu puis le dessine. Il crée ensuite en blocs de LEGO un assemblage représentant son robot. Confronté alors au réel, il réalise des modifications de son dessin.

PNG - 1.3 Mo

Par groupes, les élèves associent dessin et maquette LEGO puis prennent des photos sous différents angles grâce à des tablettes.
Cette étape de confrontation est essentielle pour amorcer la conception 3D : sculpture en mousse, utilisation de l’interface 3D Slash.

Ces séances permettront d’élaborer les pions en impression 3D. Celle-ci est un véritable outil pédagogique qui permet à l’élève de s’engager dans une démarche de projet.

Les élèves peuvent alors revenir à la conception du plateau de jeu à partir de plateau vierge, réfléchir au visuel, format, règles, cases spéciales, condition de déplacement des pions...
Chaque groupe propose des règles cohérentes autour du thème du système solaire : des cases représentant les planètes sont imaginées, des cases « tourbillons » constituant des pièges sont créées...

PNG - 338.5 ko

Un grand bravo à Aude et Valérie pour avoir fait réaliser à ses élèves toutes les étapes de la conception d’un jeu, jusqu’à sa réalisation physique. Les élèves ont pu travailler individuellement, échanger collectivement, trouver des compromis, modéliser, se confronter au réel, proposer des règles logiques de jeu, réalisables, utiliser des outils numériques et de conception 3D dans une démarche de projet.

Article écrit par  Magali TACCHI
le 10 novembre 2019
Date de création :  avril 2019