Figaros Hochzeit

Auteure du jeu : Lana Dominique
Contribution de : Audrey Dominique
Les noces de Figaro

Adepte des escape games comme sa maman [1], Lana s’est vue proposer, par sa professeure d’Éducation musicale, la réalisation d’un jeu d’évasion virtuel comme exposé de fin d’année sur le Mariage de Figaro.

C’est avec brio qu’elle a réalisé un Genially reprenant quelques unes des principales mécaniques des escape games. Une activité permettant de réviser certaines notions acquises sur l’opéra-bouffe de Mozart.

Le jeu est réparti en trois épreuves correspondant à trois scènes précises. Une mission finale permet de sortir par l’intermédiaire d’un cadenas à couleurs Lockee. L’ensemble est présenté de façon linéaire, mais qui n’impose en rien un chemin à suivre précis. D’ailleurs, la disposition des scènes à l’écran ne respecte pas l’ordre chronologique de l’œuvre : cela fait partie intégrante de l’énigme finale.

Dans l’énigme en lien avec la scène 2 de l’acte 1 [2], il faut d’abord débusquer la consigne [3] afin de comprendre qu’il faut démêler les intrigues amoureuses. Grâce à un drag and drop créé avec l’outil DND de S’CAPE, le joueur doit associer « qui M qui » et obtenir un premier indice coloré pour la fin de l’aventure.

PNG - 981.6 ko

Pour une seconde couleur, on doit se souvenir de la scène 7 de l’acte 1 et savoir où cacher Chérubin avant que le Comte n’arrive… Là encore, Lana utilise un DND de S’CAPE.

La troisième activité est un texte à trous à compléter pour reconstituer une phrase de la scène 4 de l’acte 2. Mais les paroles sont partiellement invisibles. Un peu d’observation permet de découvrir un cadre rouge qui, glissé sous le texte, permet de le révéler. Ce COUISE une fois réussi fournit une dernière couleur.

Le joueur doit alors trouver comment ordonner les trois couleurs pour débloquer le cadenas et sortir.

PNG - 300.4 ko

Par le choix des décors et l’utilisation des personnages en ombres chinoises, Lana a su recréer une mise en scène théâtrale. Si on regrette l’absence de scénario, on apprécie la réflexion autour des énigmes proposées : elles sont variées, les consignes sont cachées et peu directives. Des coups de pouce sont proposés à bon escient. Les éléments ludiques classiques des jeux d’évasion sont bien intégrés dans l’interface du Genially. L’auteure nous a fait aussi la surprise de proposer quelques uns de nos outils (le COUISE et le DND) dont elle a découvert l’utilisation lors de notre webinaire du 10 juin 2020.

Voilà le genre d’exposé auquel nous aimerions assister plus souvent. Une belle idée pour les enseignants souhaitant varier les approches et laisser libre court à la créativité de leurs élèves.

Pour une première création, l’adolescente fait preuve d’une maîtrise technique de Genially que peuvent lui envier certains adultes, et notamment sa propre mère ! Bravo Lana !

[1Audrey Dominique est professeure de Mathématiques et l’auteure de plusieurs escape games dont Usine à Gaz qu’elle a créé avec ses élèves. Elle est également formatrice sur la création des jeux d’évasion dans l’académie de Créteil.

[2La numérotation est ici fictive étant donné que l’activité fait appel en fait à plusieurs scènes de l’œuvre.

[3On ne la repère pas du premier coup et les utilisateurs d’appareils mobiles auront des difficultés à l’afficher.

Article co-écrit par : Patrice NADAM , Mélanie FENAERT
le 27 juin 2020
Type : Virtuel
Date de création :  juin 2020
Scénario annoncé 
Amorce audiovisuelle 
Organigramme 
Scénario convergent
Imbrication 
Étapes 
Énigmes variées
Fouille
Puzzle 
Cadenas
Outils numériques
Décor
Ambiance sonore 
Consignes réduites
Coups de pouce anticipés