Les femmes scientifiques

Auteur du jeu : Vincent Giudice
Ressource : Accès au Genially

Vous êtes sur le point d’entrer dans un musée dans lequel vous rencontrerez de grandes scientifiques souvent oubliées. Pour passer d’une salle à l’autre, il vous faudra faire preuve d’observation, et fouiller !

La première salle est une antique salle à manger, aux murs de laquelle sont accrochés quatre portraits. On y trouve aussi du mobilier d’époque : chandeliers, armoire, coffres, banc… La tentation est grande de cliquer directement sur la porte du fond, mais une grille de mots-croisés créée avec LearningApps nous arrête. Agnodice ? Trotula ? Bon, il va vraiment falloir fouiller pour en apprendre plus…

Un parchemin délivre une devinette, il faut trouver un mot… Mais à quoi sert-il ? Les portraits fournissent des informations biographiques sur quatre femmes savantes de l’Antiquité qui se sont illustrées dans le domaine médical et en astronomie : Agnodice, Trotula de Salerne, Marie la Juive et Aglaonice de Thessalie. Il vaut mieux prendre quelques notes pour parvenir à compléter les mots-croisés ! Une fois l’exercice validé, on obtient une indication pour retrouver le cadenas Lockee de la salle, que nous avions manqué lors de la fouille [1]. Le mot de passe est trouvé, la deuxième salle est accessible.

JPEG - 243.8 ko

Nous voici dans une galerie richement décorée, aux nombreux bustes et portraits. La fouille est plus complexe ! Nous explorons désormais la Renaissance, avec les biographies de la sage-femme Angélique du Coudray, la naturaliste Anna Maria Sibylla Merian, l’astronome Caroline Herschel, et le médecin Laura Bassi. Cette fois la porte du fond est bloquée par un cadenas avec schéma de déverrouillage. Il faudra faire preuve d’astuce pour associer les informations biographiques et les deux jeux LearningApps (mots mêlés et frise chronologique), et ne pas hésiter à griffonner sur le Genially lui-même grâce à la fonction d’écriture…

PNG - 193.9 ko

Enfin la troisième et dernière salle est ouverte : dans cette galerie plus moderne, le joueur part à la rencontre de la découvreuse de fossiles Mary Anning, d’Elizabeth Blackwell, première femme médecin aux Etats-Unis, de la botaniste Anna Atkins, et de Jeanne Villepreux-Power, pionnière de la biologie marine. Un quiz de type millionnaire et un jeu d’association permettent d’obtenir les indices pour retrouver l’identifiant et le mot de passe de l’ultime cadenas. Victoire ! Le jeu se termine sur la promesse de nouvelles salles, un nouveau musée étant en construction… Alléchant !

PNG - 78 ko

Pas de pression temporelle dans ce jeu : les élèves de Cinquième de l’auteur, Vincent Giudice, en sont venus à bout en trente minutes à une heure. Nous avons beaucoup apprécié cet escape game virtuel : les décors intégrés aux trois Genially successifs sont très beaux et cohérents avec les différentes époques, la fouille est réelle et agréable. Les énigmes, bien que souvent créées avec le même outil (LearningApps), sont variées et intelligemment imbriquées. On adore notamment la deuxième salle, avec la possibilité d’écriture en cohérence avec le cadenas Lockee choisi.

Au-delà du jeu, on en apprend réellement beaucoup sur ces douze femmes scientifiques pour la plupart méconnues. Le choix de réserver chaque salle pour quatre personnages permet d’avancer progressivement sans être enseveli d’informations, et facilite la mémorisation des noms et biographies.

Voilà un bien bel escape game à mettre entre toutes les mains, du collège au supérieur. Un grand bravo à Vincent, et vivement la suite !

[1Un joueur méticuleux pourrait trouver ce cadenas et comprendre le lien avec le parchemin, évitant ainsi l’étape des mots-croisés.

Article écrit par  Mélanie FENAERT
le 10 avril 2020
Type : Virtuel
Date de création :  avril 2020
Scénario annoncé
Amorce audiovisuelle 
Final marqué
Scénario convergent 
Imbrication
Étapes
Énigmes variées
Fouille
Puzzle 
Cadenas
Outils numériques
Décor
Ambiance sonore 
Consignes réduites