¿Dónde está Andy ?

Auteurs du jeu : Delphine Plouhinec , Olivier Paillard
Immersion culturelle dans le Mexique d’hier et d’aujourd’hui

Une des caractéristiques des escape games est de plonger les participants dans un univers spécifique. Plusieurs éléments peuvent contribuer à cette immersion : scénario, décors, ambiance sonore… Delphine Plouhinec use de ces artifices pour emmener au Mexique ses élèves de 1ère année d’Espagnol (élèves de Cinquième et Quatrième). Mais ils ne le découvriront qu’au fur et à mesure du jeu qui débute par un diaporama.

JPEG - 91.2 ko

Andy a disparu. Sa famille est inquiète et vous charge de le retrouver. Enquêtez sur Andy : qui est-il ? Sur quoi travaille-il ? Pour cela, vous avez accès à son bureau, à ses notes et à des indices laissés derrière lui… Soyez les meilleurs et les plus rapides !

Les élèves n’en savent pas plus. Ils devront comprendre qu’Andy est un critique d’art qui travaillait sur l’œuvre de Diego Rivera, époux de Frida Kahlo étudiée au cours de l’année scolaire. La classe est répartie en deux groupes. Les énigmes sont variées avec une dominante numérique.

Placé en fin d’année scolaire, l’un des objectifs pédagogiques de cet escape game est de revoir les notions disciplinaires abordées en cours d’Espagnol. Les différentes énigmes sont des clins d’œil à chaque chapitre étudié (l’alphabet espagnol, comprendre quelqu’un qui se présente, les chiffres et dates, décrire et comparer, la peinture, la représentation de la famille, la fête des Morts mexicaine…). Les élèves réinvestissent également leurs savoir-faire tels que chercher un mot dans un dictionnaire, mais aussi leurs compétences numériques : QR-code, tablettes, mp4, accès et utilisation de l’ENT…

« ¿Dónde está Andy ? » est également construit de manière à imposer aux élèves de communiquer et de partager leurs découvertes. Afin de les aider à réfléchir et travailler ensemble, une fiche de synthèse au format A3 leur est proposée dès le début de l’activité.

L’immersion culturelle est totale. C’est en jouant qu’ils découvrent qu’ils sont dans un pays hispanophone, même le prénom Andy ne leur permet pas de le deviner au départ. Les éléments du décor les guident sur la piste du Mexique. Au fil des énigmes et de la découverte de l’œuvre de Diego Rivera, les élèves passent du Mexique d’aujourd’hui (celui d’Andy), au Mexique d’hier (celui des Aztèques) ce qui permet à Delphine de faire le lien avec l’un des thèmes étudiés l’année suivante.

Au final les élèves découvrent une piñata moderne : un livre coffre-fort contenant bonbons et une carte permettant de localiser Andy. Ce dernier est au Palacio Nacional en train de travailler sur une fresque de son auteur fétiche, Diego Rivera…

JPEG - 102.8 ko

« ¿Dónde está Andy ? » reprend les codes de l’escape game et propose un scénario riche aux énigmes imbriquées déclenchant une mise en activité des élèves qui doivent collaborer pour réussir. Les questions sont parfois très précises, à la manière d’une activité classique, mais les élèves devront également faire preuve d’inventivité comme au moment de la reconstitution de l’autel des morts. Delphine propose ici, avec Olivier Paillard, un jeu motivant qu’elle a prolongé l’année suivante en permettant à ses élèves de créer par eux-mêmes leur propre escape game.

Article écrit par  Patrice NADAM
le 20 septembre 2018
Type : Réel
Public visé : Élèves
Niveaux envisagés : Collège
Durée : 60 min.
Nombre d'énigmes : 7
Phase d'apprentissage : Révisions