Harry Potter et la Coupe de Feu

Auteure du jeu : Astrid Menges

Samedi 18 avril 2020, ayant eu vent de l’organisation du tournoi de « La coupe de feu » pour tous les jeunes sorciers et sorcières comme moi, je décide de m’aventurer à Poudlard et de tenter ma chance. Vous me suivez ? Je vous emmène avec moi !

Je pousse l’immense portail et me voici propulsée dans l’enceinte de Poudlard, et « jure solennellement que mes intentions sont mauvaises ». Albus Dumbledore nous rappelle les règles de la mission. Très vite, je découvre l’importance de la « Marauder’s Map », elle me sera fort utile pour retrouver mon chemin dans le dédale de Poudlard. Ma mission secrète : aider Harry et Hermione à entrer dans le labyrinthe avec un peu de potion de Polynectar ! Problème, je ne me souviens plus de la recette et des ingrédients, partons à leur recherche !

Au cours de ma quête, je découvre de magni(lé)fiques lieux et croise différents personnages. Mais attention certains peuvent me ralentir ! Je me retrouve face à des énigmes diverses et variées relevant essentiellement du domaine scientifique. Cela commence dans les escaliers face aux Portraits - ceux qui parlent - et une charade pleine d’astuces qui me fournit un indice pour peaufiner ma recherche dans la bibliothèque...

De charades en devinettes, en passant par des chemins codés, je progresse dans ce dédale de salles à fouiller méticuleusement. Il y a aussi de nombreux cadenas à débloquer : à mot de passe, directionnels, numériques… L’escape game fait la part belle aux fabuleux cadenas virtuels Lockee.

Certaines énigmes sont retorses, mais des quiz sous la forme d’activités Learning Apps [1] servent de coups de pouce facultatifs et facilitent la recherche des indices. Mais les réponses ne sont pas données : les messages restent toujours mystérieux !
L’immersion est parfaite grâce aux décors issus du film [2], aux échanges avec les personnages, à la multitude d’objets, à la carte permettant de se repérer...

Une de mes missions préférées ? Celle où je me suis glissée grâce à la magie dans la salle des potions… C’est vraiment là où j’ai pu mettre en œuvre mes talents de jeune sorcière.

À peine suis-je arrivée sur les lieux que le Professeur Rogue sent ma présence. Si je ne fais rien et tente de passer, je vais me faire attraper. Un repère sur mon livre (en haut à droite de l’écran) m’indique que le moment est venu d’endosser ma cape d’invisibilité, faite d’une magnifique étoffe damassée, pour pénétrer dans la salle… Ouf, le Professeur Rogue ne m’a pas vue !

Me voici dans la salle des potions : des tubes, des fioles, une boîte bloquée par un cadenas... Intuitivement, je clique sur la série de tubes à essais sur le bureau et j’obtiens l’énigme.

JPEG - 78.9 ko

C’est une résolution de problèmes relativement simple [3] : il faut retrouver et replacer dans l’ordre les étapes du protocole. Mais attention à ne pas aller trop vite et perdre la moitié des informations ! Le plus important réside dans la lecture de l’énoncé.

Par curiosité, je clique sur le point d’interrogation en bas à droite de l’énigme. C’est l’aide facultative. Un jeu d’appariement permettant de vérifier la bonne connaissance des différentes étapes de la démarche d’investigation. À l’issue, on obtient la solution de l’énigme, mais pas tout à fait complète.

Je saisie le code du cadenas virtuel, j’ouvre le coffre. J’ai en ma possession un nouvel ingrédient et surtout un nouveau code couleur qui s’avérera nécessaire à l’entrée du labyrinthe.

Voilà ce qui vous attend !

PNG - 1.6 Mo

Le scénario est construit autour de la quête finale, sorte d’ordalie : entrer dans le labyrinthe et attraper la coupe de feu. Il n’est pas linéaire puisque l’on peut accéder à plusieurs salles à un moment donné. Cependant les salles ne sont pas toutes disponibles au début du jeu. Elles seront débloquées au fur et à mesure que l’on progresse dans l’aventure. Astrid Menges, Professeure de SVT, a trouvé ici la meilleure solution avec Genially pour proposer un jeu à alternatives. La cape d’invisibilité en est un bon exemple. En fonction de si on la possède ou pas, de si on l’utilise ou pas, la situation et les conséquences seront différentes. Une belle logistique !

Néanmoins, cette absence de pseudo-liberté dans la progression peut être, chez certains, source de découragement en cas de blocage. Cela peut en effet donner la sensation désagréable d’être enfermés sans pouvoir s’en sortir, un peu comme dans un jeu vidéo où l’on doit impérativement réussir un niveau avant de passer au niveau supérieur.

L’imbrication des énigmes permet de donner du rythme. La virtualisation d’outils classiques d’escape game, comme la grille de Cardan avec le polaroïd ou la feuille polychromatique, renforce l’interactivité et l’aspect ludique de ce jeu d’évasion.

L’utilisation, parfois graduelle, de coups de pouce facultatifs est un apport pertinent dans le contexte actuel de continuité pédagogique lié au confinement. Toutefois malgré ces aides, les plus jeunes devront être accompagnés par un adulte. L’auteure du jeu le rappelle d’ailleurs dans l’introduction d’Albus « Vous devez avoir plus de 12 ans et/ou être accompagné(e) pour réaliser ce tournoi. »

Avant de jouer au jeu d’Astrid, je n’étais pas particulièrement concernée par l’univers fantastique d’Harry Potter, mais elle a su grâce à la magie de son Genially me donner envie de me plonger dans le monde fascinant créé par J.K Rowling. Sorciers, sorcières, à vos baguettes magiques et n’oubliez pas votre cape car j’ai également décidé de retenter de remporter le tournoi, mais cette fois en famille !
Bravo à Astrid pour cet escape game plein d’astuces et malice [4] ! Une réalisation très riche et qui plaît aux joueurs comme en témoigne le livre d’or proposé sous la forme d’un Padlet en fin de jeu.

[1Retrouver les étapes de la démarche d’investigation, légender un schéma de l’appareil digestif, de l’appareil respiratoire, d’une coupe de fleur, de la photosynthèse...

[2L’agence des copyrights de la Warner Bros autorise l’utilisation de ses images dans un but non lucratif.

[3Certains reconnaîtront l’énigme que doivent résoudre Bruce Willis et Samuel L. Jackson dans Une journée en enfer.

[4Anagramme de Limace.

Article écrit par  Céline CHARNOZ
le 23 avril 2020
Type : Virtuel
Date de création :  avril 2020
Scénario annoncé
Amorce audiovisuelle 
Final marqué
Organigramme
Scénario convergent
Imbrication
Étapes
Énigmes variées
Fouille
Puzzle
Cadenas
Outils numériques
Décor
Ambiance sonore
Consignes réduites
Coups de pouce anticipés