Connais-moi. Échappe-toi !

Ressource : présentation et kit

Vous êtes enlevés par une inconnue. Votre preneur d’otage vous offre l’opportunité de retrouver votre liberté, mais en mettant à mal votre perspicacité : vous avez exactement 40 minutes pour vous échapper de la salle dans laquelle vous êtes enfermés… Partez à la chasse aux traces numériques et données personnelles. Découvrez les identité et personnalité de votre kidnappeur. Retrouvez la combinaison du cadenas verrouillant la porte. Montrez-vous plus malin que V... !

Connais-moi. Échappe-toi ! propose aux élèves à partir de la quatrième, une immersion dans la vie privée de leur ravisseur et soulève une problématique : est-ce possible de découvrir un individu en seulement quelques clics ? Une mise en abyme qui les concerne particulièrement, puisque fervents utilisateurs des réseaux sociaux, mais surtout une occasion de les sensibiliser et les faire réfléchir à leur identité numérique.

Il s’agit d’une enquête faisant appel à la démarche d’investigation. Les joueurs doivent débusquer indices et autres “empreintes” physiques et numériques laissées par le kidnappeur et établir son profil. Une fouille est à mener concrètement, et en ligne. Plus subtilement, le défi évasion suggère d’établir un parallèle entre réel et virtuel : l’objectif est de prendre conscience de ses identités physique et numérique et réfléchir à son e-réputation.

L’introduction du jeu se fait via un teaser au cours duquel le ravisseur adresse un message aux joueurs et leur dévoile la mission à accomplir. Une vidéo des “Clés des médias” fait suite afin de préciser certaines notions aux élèves : qu’est-ce que les données personnelles ? Cette définition les met ainsi sur la voie.

L’enfermement est simulé : un élastique autour de la poignée de la porte auquel est accroché un cadenas est suffisant. Les élèves jouent le jeu.

Les participants résolvent un ensemble d’énigmes leur permettant d’accéder à divers codes aussi bien directionnels, que chiffrés ou encore alphabétiques.
La consultation, la manipulation, l’observation sont de rigueur : les élèves sont invités à flasher un QR-code via des Ipad, repérer les indices affichés dans la salle, déchiffrer des messages à l’encre invisible ou à l’aide d’un calque, reconstituer un puzzle, se rendre sur la plateforme Youtube.

Une variété d’énigmes est à destination des joueurs engendrant motivation et implication. Chacun peut ainsi mobiliser diverses capacités et habiletés, ce qui est créateur d’une coopération entre pairs. Chaque joueur met ses compétences personnelles au service de l’équipe et de la mission.

Il leur faudra aussi pénétrer dans l’intimité du kidnappeur et fouiller dans ses effets personnels (livre, carnet secret, sac), visiter ses comptes Facebook, Instagram, lire les commentaires, regarder les photos postées : des indices s’y dissimulent.
Le personnage fictif est mis en lumière dans ce défi évasion et sert de fil conducteur.

A l’origine, l’escape game s’est joué lors d’un événement culturel organisé par la médiathèque de Montbéliard à l’automne 2017 : Game Lover.
Pour l’occasion, Marie Adam-Normand, coordonnatrice CLEMI de l’académie de Besançon et Guillaume Bonzoms, Délégué Académique au Numérique adjoint ont animé un atelier intitulé “Les jeux, c’est du sérieux !”, à destination des 11-14 ans.

Connais-moi. Échappe-toi ! est une sensibilisation des plus jeunes aux traces laissées sur le Net, par le jeu. Les élèves jouent le rôle de mentalistes en herbe.
Si le thème des données personnelles reste une problématique déjà abordée dans les contextes scolaire et éducatif (CESC [1], actions de prévention, EMI [2]), sa transposition sous forme d’escape game est originale car induit une mise en situation des joueurs : un face à face avec la réalité.

Les adolescents apprécient cette expérience ludique en terre connue (génération des digital natives). Ils sont immergés dans l’intimité d’un individu et doivent cerner son profil, ses centres d’intérêts via une investigation. D’un simple clic, les élèves ont accès aux données personnelles du personnage fictif, peuvent identifier certains instants de sa vie grâce à ses photos, repérer ses cercles familial et amical.
Pour un effet impactant, quoi de mieux qu’un reflet de ce que l’on peut risquer soi-même ?
Il est toutefois dommage que les comptes des différents réseaux sociaux ne soient plus maintenus, cela aurait apporté un côté encore plus réaliste à l’escape game.

Les objectifs pédagogiques et citoyens sont atteints : chacun a pu percevoir l’impact des traces que nous laissons chaque jour sur le web suite à une (sur)exposition de soi ou à un paramétrage plus ou moins privé de ses comptes. Ce constat peut ensuite déclencher une discussion.

Restent les réflexes à acquérir...et les bons gestes à adopter. En effet, il s’agira d’aborder la problématique de la collecte/vente des données personnelles (“J’accepte”), qui les recueille et pourquoi. Comprendre les notions de CGU [3] et de politique de confidentialité, de piratage, de partage des données, de fiabilité des mots de passe, de préférences, de publicités ciblées…
Le thème est vaste mais nous sommes ici dans une première approche : le “comprendre”. Une éducation citoyenne et responsable est somme toute essentielle dans l’exercice de protection de la vie privée.

Si vous souhaitez animer un atelier sur la protection des données, Connais-moi. Échappe-toi ! est téléchargeable sur le site de la DANE de Besançon, qui propose également un kit complet (avec sac à dos, carnet, cadenas, tablettes…) aux enseignants de l’académie.

[1Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté

[2Education aux Médias et à l’Information

[3Conditions Générales d’Utilisation

Article écrit par  Anne PETIT
le 24 mars 2018
Public visé : Élèves
Niveaux envisagés : Collège - Lycée
Nombre de participants : 12
Durée : 40 min.
Nombre d'énigmes : 6
Date de création :  novembre 2017