COAL ME !

Auteur du jeu : Claire Lambert

Quand Claire nous contacte pour bêta-tester son activité, elle s’excuse presque : « Ce n’est pas vraiment un escape game mais si ça peut donner des idées, je partage avec plaisir ! ». Comment ça, « pas vraiment un escape game » ? Voyons cela de plus près…

La situation déclenchante : une vidéo a été réalisée pour expliquer comment se forme le charbon... mais on a perdu la bande-son ! Aux élèves d’en retrouver les fragments écrits, mais ils devront également en compléter le texte et enregistrer la piste audio.

Dans cette activité, les élèves doivent résoudre une suite d’énigmes dont l’objectif est de découvrir les étapes de la formation de la roche. Ils approfondissent ainsi des notions vues en amont lors d’un travail préparatoire de type classe inversée, incluant une vidéo et un QCM [1].

L’activité conçue pour les élèves de Seconde de l’auteure a pour support numérique le site Genially, et offre d’entrée de jeu un aspect très épuré associé à un environnement ludique parfaitement adapté au thème des énergies renouvelables et non renouvelables.

Par groupe de 4, les élèves débutent la première partie du jeu : des mots croisés réalisés avec Learning apps, associés à des documents papier et du matériel (fossiles…) en lien avec les notions déjà vues sur les processus à l’origine du charbon. Objectif : trouver un mot de passe pour franchir le code intégré au Genially [2], et ainsi passer à la seconde partie.

Ils accèdent alors à 4 questions-énigmes indépendantes les unes des autres. Les élèves peuvent ainsi se les répartir au sein du groupe pour gagner en efficacité. Ils testent alors leurs connaissances et compétences sur des exercices classiques comme des documents associés à la construction de graphique, le calcul d’une durée de sédimentation... ou des activités plus ludiques créées avec Learning apps (millionnaire, « jeu du pendu » sous forme de jolie fleur qu’on effeuille, course de chevaux).

À chaque énigme résolue, les élèves récupèrent un fragment du texte de la vidéo, soit en partant en fouille dirigée dans la salle, soit en présentant leurs résultats au professeur, qui valide et leur fournit l’élément manquant.

Mais tout n’est pas si simple ! Ces fragments sont tachés, il manque les mots. Aux élèves de reconstituer le texte complet afin d’en réaliser un enregistrement audio… Il y a donc nécessité pour eux de revenir sur les notions découvertes tout le long de l’activité. Cette tâche finale permet de consolider les apprentissages, à la fois via l’écrit et l’oral.

La mise en situation tout comme l’organisation au sein du Genially ne relèvent en effet pas à proprement parler d’un escape game, mais de nombreux éléments ont été empruntés aux jeux d’évasion : scénarisation sous forme d’énigmes, mot de passe, recherches, fouille... Le travail en équipe prend tout son sens lors de la seconde partie, si les élèves décident de se répartir les tâches. Le tout constitue une belle activité ludéfiée, comme nous l’avions défini dans l’article Escape game ou pas ?.

Claire est une enseignante précurseur dans la pratique de la classe inversée, et elle maîtrise parfaitement de nombreuses techniques et pratiques pédagogiques : création de capsules vidéo, utilisation de Genially, élaboration de tâches complexes et de plans de travail, pédagogies actives… Comme elle le fait usuellement, ses élèves ont été préparés en amont de la séance par un travail simple de relevé de notions (capsule vidéo associée à un QCM en ligne), et ont travaillé sur une tâche complexe en classe, mais avec une prise de risque mesurée de la part de l’enseignante qui s’aventure cette fois du côté de la ludification, voire même la ludéfication. En accommodant ses activités classiques à la sauce escape game, elle a décidé de sortir de sa propre zone de confort tout en s’appuyant sur ses solides compétences. Les réactions très positives et l’investissement des élèves de Seconde ne l’ont pas déçue !

Osera-t-elle aller plus loin lors d’une prochaine séquence ? Pas certain nous dit-elle, mais cette modalité de travail a très bien fonctionné auprès de ses élèves, et cela la motive pour créer de nouvelles activités de ce type. On attend cela avec impatience !

[1Retrouvez les ressources pour cette séquence inversée sur cette page

[2Voici un tutoriel pour créer un mot de passe dans un Genially

Article écrit par  Mélanie FENAERT
le 8 février 2018
Public visé : Élèves
Niveaux envisagés : Lycée
Nombre de participants : 18
Durée : 80 min.
Nombre d'énigmes : 5

Le jour de l’activité, le temps a manqué pour un debriefing avec l’ensemble de la classe, d’autant que le contexte était un peu particulier : elle a eu lieu lors de la Semaine de la Classe Inversée, et plusieurs visiteurs étaient présents. Ceci et les nouvelles modalités de travail ont semble-t-il un peu ralenti les élèves, qui n’ont pas tous pu réaliser l’enregistrement audio.